prescrire.org > Libre Accès > Faire progresser les politiques de santé > Priorité à la dénomination commune internationale (DCI) des médicaments > En résumé

Faire progresser les politiques de santé

Priorité à la dénomination commune internationale (DCI) des médicaments

Priorité à la dénomination commune internationale (DCI) des médicaments : En résumé

  La dénomination commune internationale (DCI) est le vrai nom du médicament (au sens de substance médicamenteuse).  Les avantages à penser, parler, prescrire en DCI plutôt qu’en nom commercial sont multiples.
English


La dénomination commune internationale (DCI) apporte des informations sur la famille thérapeutique ou le mode d'action des médicaments, et donc sur leurs effets indésirables et leurs interactions.

La DCI permet aussi, en toute indépendance, de se concentrer sur ce qui compte pour choisir un médicament : d'abord le choix de la substance, puis de la dose et de la forme pharmaceutique.

Attribution des DCI : par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Une consultation publique systématique organisée par l'OMS permet de contribuer à l'élaboration des DCI. Prescrire répond régulièrement à ces consultations par des remarques visant à rendre les DCI plus sûres.

 > RÉPONSE PRESCRIRE  à la dernière consultation de l'OMS

Les avantages à penser, parler, prescrire en DCI plutôt qu'en nom commercial sont multiples : connaissance des médicaments, moindre risque de confusions entre DCI qu'entre noms commerciaux, indépendance vis-à-vis des stratégies commerciales des firmes.

La familiarisation des patients avec la DCI vise à améliorer leur connaissance de leur traitement, et à éviter certaines situations à risques : par exemple la prise simultanée de la même substance via deux spécialités, repérage d'un médicament à éviter ou d'une interaction dans une notice.

Utiliser au quotidien la DCI n'est pas compliqué. L'utilisation de la DCI contribue à la qualité des soins, pourvu qu'elle soit maîtrisée et adaptée à chaque patient.

La mention du nom commercial en complément de la DCI peut s'avérer utile, notamment pour certains médicaments, certaines situations cliniques particulières, ou pour prévenir les confusions entre formulations différentes d'une même substance.

 

©Prescrire Septembre 2018