prescrire.org > Les Palmarès annuels Prescrire > Les Palmarès Prescrire > Le Palmarès 2021 des médicaments > Palmarès 2021 des médicaments > Comirnaty° (tozinaméran) et Spikevax° (élasoméran) : Pilules d'Or 2021

Les Palmarès Prescrire

Le Palmarès 2021 des médicaments

Le Palmarès 2021 des médicaments
 Pilules d'Or  Comirnaty° (tozinaméran) et Spikevax° (élasoméran)

Le Palmarès des Médicaments La  Pilule d'Or  est attribuée aux médicaments qui constituent un progrès thérapeutique décisif dans un domaine où patients et soignants étaient totalement démunis.


Cette année, deux médicaments constituent un progrès thérapeutique décisif justifiant une Pilule d'Or.

• COMIRNATY° (tozinaméran) BioNTech (représentant en France : Pfizer)

• SPIKEVAX° (élasoméran) Moderna

Tozinaméran, élasoméran et covid-19 : en 2021, forte réduction du risque de formes symptomatiques, y compris du risque de formes graves.

L'année 2021 a été marquée, entre autres, par la mise à disposition de plusieurs vaccins covid-19. Deux d'entre eux sont à base d'un ARNm (acide ribonucléique messager) : le tozinaméran (Comirnaty°, firmes BioNTech et Pfizer) et l'élaso­méran (Spikevax°, firme Moderna).

Dans des essais réalisés chez plusieurs dizaines de milliers de personnes dans le contexte pandémique de 2020, ces deux vaccins ont fortement réduit, à court terme, le risque de maladie covid-19 symptomatique. De nombreuses études épidémiologiques, réalisées en 2020 et 2021, ont montré leur efficacité pour prévenir les formes graves de la maladie pendant les mois qui suivent la vaccination, y compris vis-à-vis de la plupart des variants du virus Sars-CoV-2 circulant au cours de l'année 2021. Les inconnues concernent notamment le maintien de leur efficacité sur de nouveaux variants émergents.

Chez les adolescents, l'efficacité de ces vaccins est vraisemblablement du même ordre que chez les adultes. Mais la maladie covid-19 étant rarement grave chez les adolescents, l'intérêt de leur vaccination, à titre individuel, est plus limité. Un intérêt de la vaccination à grande échelle, en lien avec une diminution des conséquences sociétales de l'épidémie, est probable pour tous.

Les effets indésirables à court terme du tozinaméran et de l'élasoméran sont surtout de fréquentes réactions locales et systémiques, comme avec les autres vaccins. Au cours des campagnes de vaccination, de très rares péricardites et myocardites ont été rapportées, surtout chez des adolescents et des hommes jeunes. Elles ont régressé le plus souvent en quelques jours. Les autres événements indésirables graves rapportés chez des personnes ayant reçu un de ces vaccins ont été notamment des réactions d'hypersensibilité, des syndromes de Guillain-Barré, des hémophilies acquises et des réactivations virales. Des inconnues persistent quant à d'éventuels effets indésirables à long terme.

Ces deux vaccins ont constitué un progrès thérapeutique majeur dans le contexte pandémique de covid-19 de l'année 2021, d'où l'attribution d'une Pilule d'Or pour chacun d'eux. Ils se sont ajoutés à d'autres outils de prévention, dont les gestes dits barrières. 

La "Pilule d’Or" est attribuée aux médicaments qui constituent un progrès thérapeutique décisif dans un domaine où patients et soignants étaient totalement démunis. Les médicaments inscrits au "Tableau d’Honneur" apportent un progrès net pour certains patients par rapport aux moyens thérapeutiques déjà disponibles, avec certaines limites. Les médicaments "Cités au Palmarès" contribuent à améliorer, modestement, les moyens de prise en charge des patients.
> À propos du Palmarès 2021 des médicaments de Prescrire

Le Palmarès Prescrire
> Palmarès 2021 des médicaments

Télécharger le texte complet des Palmarès Prescrire 2021:
Télécharger
 LIBRE  "Les Palmarès Prescrire 2021" Rev Prescrire 2022 ; 42 (460) : 84-89. (pdf, accès libre)

 

Sommaire des Palmarès 2021>

 ©Prescrire 1er février 2022
Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Filet
S'abonner à Prescrire