prescrire.org > La revue Prescrire > N°420 - Octobre 2018

« Le cabri fait des crottes en forme de pilules, ce n'est pas pour autant qu'il est pharmacien »

Proverbe guadeloupéen

n°420

Octobre 2018

Au sommaire de la revue Prescrire

Libre  Éditorial : Veiller pour anticiper

p.721

Rayon des nouveautés


Libre  Signé Gaspard. Redevable

p.724

Nouvelles substances

Niraparib (Zejula°) et cancer de l'ovaire

p.725-727
Un cytotoxique en traitement d'entretien

Encadré. Olaparib (Lynparza°) et cancer de l'ovaire, avec plus de recul

p.726

Sarilumab (Kevzara°) et polyarthrite rhumatoïde

p.727-728

Landiolol par voie IV (Rapibloc°) et certaines tachycardies

p.731

Dinutuximab bêta (Qarziba°) et neuroblastomes

p.732-737
Une évaluation insuffisante et des effets indésirables fréquents et graves

Nouvelles indications

Carbonate de sévélamer (Renvela°) à partir de l'âge de 6 ans

p.728-729

Étiléfrine (Étiléfrine Serb°) et priapisme

p.730-731
Une option de choix mais un conditionnement inadapté à une éventuelle auto-injection

Bévacizumab (Avastin°) et cancer de l'ovaire en rechute

p.737-739
Efficacité incertaine sur la durée de vie, mais des effets indésirables avérés

Sur les rayons aussi...

Nouveau dosage. Raltégravir (Isentress°) comprimés à 600 mg 1 fois par jour

p.739

Nouvelle forme. Mercaptamine en gélules gastrorésistantes, à prendre toutes les 12 heures (Procysbi°)

p.740

Conditionnement. Étiquetage des médicaments : l'ANSM incite à améliorer la sécurité

p.741-742

Tératogène. Acide mycophénolique : modification de la réglementation de la prévention des grossesses, mais effets tératogènes inchangés

p.742

Tératogène. Rétinoïdes cutanés : contre-indiqués chez les femmes enceintes

p.743

Commercialisation effective. Onivyde° solution à diluer pour perfusion IV

p.743

Copies du mois. Anagrélide : des effets cardiovasculaires souvent graves

p.744

Copies du mois. Ganciclovir intraveineux : attention aux neutropénies

p.744-745

Le segment-clé du mois : -ciclovir

p.745

Sécurité sociale. Rosuvastatine : fin de l'obligation d'"accord préalable"

p.745-746

En bref. Enantone° LP

p.746

En bref. Revestive°

p.746

Arrêts de commercialisation

p.746
Arkogélules Éleuthérocoque° gélules, etc.

Vigilances


Implants contraceptifs à l'étonogestrel et ­inducteurs enzymatiques : grossesses

p.747

Abus de diurétiques : hypokaliémies graves

p.747

Dolutégravir et grossesse : anomalies du tube neural

p.748

Fausse route de comprimés de fer : nécroses bronchiques

p.748

Inhibiteurs de la pompe à protons : augmentation de la mortalité

p.749-751
Les résultats du suivi d'environ 350 000 personnes pendant 5,7 ans remettent en question la balance bénéfices-risques des traitements chroniques par IPP, et incitent à ne pas les utiliser trop vite ni longtemps

Encadré. Inhibiteurs de la pompe à protons : profil d'effets indésirables

p.750

Encadré. En France, des millions de patients exposés aux inhibiteurs de la pompe à protons

p.751

Insulines concentrées : penser et agir en unités d'insuline pour éviter les erreurs

p.752-754
Pour les éviter : penser et agir en unités d'insuline, se fier au compteur des stylos, ne pas tenter de conversion

Encadré. Signalés à Éviter l'Évitable

p.753

Ifosfamide : encéphalopathies

p.754-755
Notifications en France avec la solution d'ifosfamide. Mesures prises d'efficacité incertaine. La prudence est d'utiliser la forme poudre

Stratégies


Exacerbation d'une BPCO légère à modérée

p.756-759
Anti­biothérapie rarement justifiée
Surtout quand la purulence des expectorations fait suspecter une cause bactérienne. Amoxicilline en premier choix, association amoxicilline + acide clavulanique en alternative. Macrolide quand l'amoxicilline n'est pas utilisable

Encadré. Exacerbations graves de BPCO : hospitaliser les patients à risque d'évolution défavorable

p.758

Signes à la loupe

Signes de pneumonie chez les enfants

p.760-764
Ne pas trop compter sur l'auscultation
Geignement expiratoire, tirage ou battement des ailes du nez ainsi que la polypnée, contribuent au diagnostic chez les jeunes enfants

Encadré. Signes de gravité chez un enfant atteint de pneumonie

p.761

Repères

Paracétamol et céphalées

p.770
Effet antalgique supérieur à celui d'un placebo chez les adultes

Choléra des voyageurs

p.770-771
Pas de vaccination systématique contre le choléra chez les voyageurs

Angor stable et antithrombotique

p.771-772
Ajout de rivaroxaban à l'aspirine : bénéfice incertain, risques avérés

Régime et évolution d'un cancer

p.773
Pas de preuve d'efficacité du jeûne ou des régimes alimentaires restrictifs

Ouvertures


Libre  Alcool : la culture du déni tue

p.776
Une grande partie de la société civile semblant avoir intégré les enjeux de santé publique, des acteurs politiques en responsabilité d'abord soucieux des intérêts économiques

Initiatives. Saint-Denis : des médiatrices en santé pour répondre aux besoins des habitants

p.777-780
Un rôle facilitateur dans la relation avec les soignants, dans l'accès aux soins et aux droits des habitants du quartier

Encadré. Médiation en santé : l'émergence d'un métier

p.779

Maladies professionnelles : encore deux cancers reconnus liés à des expositions chimiques

p.781-782
Évoquer une cause professionnelle d'un cancer rend service aux patients

Professions. Des changements dans la filière optique

p.783-784

Lu pour vous

Les deux têtes du médecin

p.784

Au crible

Diverticulites coliques : des clarifications sur les traitements inutiles

p.785

Histoire(s)

1968-1972 : tensions raciales autour des premières greffes de cœur

p.786

Prescrire en Questions


Omalizumab et asthme persistant sévère : quelle balance bénéfices-risques en 2018 ?

p.787-789
Ajouter l'omalizumab est une option quand un asthme sévère reste intolérable malgré de fortes doses de corticoïde ou que les effets indésirables de la corticothérapie sont trop gênants

Forum


Apprenez à mieux connaître l'arrêt de travail

p.790

Conseils locaux de santé mentale : l'exemple de ­Montreuil

p.791-792

Freins et résistances au dépistage du cancer du sein

p.792

Conseil stratégique des industries de santé : l'industrie pharmaceutique se réjouit - Contribuables, personnes malades, sommes-nous gagnants ?

p.793-794

Feuilleton. L'éloge du gras. Épisode 2. Le gras latin est néfaste

p.794

Échos

Beaucoup de choses à dire

p.793

Cogitations


Balises

Histoire naturelle

p.795

Graines de pratique

Pénélope a mal en urinant

p.796-797

Take it easy

Exercise no. 249. More cases of thyroid cancer: mainly due to overdiagnosis

p.798

Test de Lecture

Libre  Test de Lecture mensuel Prescrire 2018-2019, 31e session : il est encore temps !

p.799-800
Règlement 2018-2019

Et aussi


Libre  Ours

p.II

Publicité à la loupe

Nouveaux horizons ou liberté sous surveillance ? À propos de Oralair°

p.III

C'est-à-dire ?

Sévérité d'une BPCO

p.759

Interprétation des rapports de vraisemblance

p.762

Prix Prescrire

Libre  Prix Prescrire 2018 : quatre ouvrages primés

p.IV

Précisions et corrections

N° 418 - p. 591 - Dénosumab

p.729

N° 415 - p. 364-365 - Tobramycine

p.769

N° 418 - p. 585 - Fluoroquinolones et aorte

p.772

La Lettre aux abonnés

Libre  Interactions médicamenteuses : une démarche de soins pour comprendre et décider

p.IV
L'Application Prescrire
L'Application Prescrire
Un accès à tous les textes publiés par Prescrire, pour une utilisation au cœur de la pratique quotidienne


Les textes de ce sommaire sont disponibles dans l'Application Prescrire. Ils peuvent également être téléchargés en ligne sur prescrire.org par les Abonnés, dans la limite de 15 textes par période de 24 heures, par le
> Moteur de Recherche du site

Chaque mois, en lien avec la revue Prescrire, sont  publiées dans l'Application Prescrire et sur le site les :

Les versions complètes des textes publiés uniquement sous forme résumée dans le mensuel Prescrire sont disponibles dans l'Application Prescrire, ou dans la rubrique du site :