« J’aimerais mieux qu’il fût quelquefois malade que sans cesse attentif à sa santé. »

Jean-Jacques Rousseau

n°244

Novembre 2003

Au sommaire de la revue Prescrire

Libre  Éditorial : Bluffs en tous genres

p.721
Payer le service rendu des réels progrès thérapeutiques et les distinguer des "innovations" commerciales exige de jouer cartes sur table

Rayon des nouveautés


Libre  Le mot de Gaspard : Mystère

p.724
Le mystère entretenu sur les coûts du développement du glatiramère ne permet aucune explication ni justification

Glatiramère (Copaxone°)

p.725-728
Sclérose en plaques : pas d'utilité prouvée

Olanzapine (Zyprexa°)

p.729-732
Manie : juste un neuroleptique de plus

Acide risédronique 35 mg (Actonel°)

p.732-733
Pas mieux que l'acide alendronique

Vardénafil (Levitra°)

p.734
Évalué a minima dans la dysfonction érectile

Choriogonadotropine alfa (Ovitrelle°)

p.735
Un mode de fabrication différent pour un coût 7 fois plus élevé

Aciclovir (Zovirax°), valaciclovir (Zelitrex°)

p.736
Herpès cornéen : pour la voie orale, le valaciclovir devient la référence

Doxorubicine liposomale pégylée (Caelyx°)

p.737
Cancer du sein : ne pas considérer seulement les effets indésirables cardiaques à court terme

Acide carglumique (Carbaglu°)

p.738
Un progrès pour des formes rares de troubles du cycle de l'urée

Dobutamine en poches prêtes à perfuser (Dobutamine Baxter°)

p.739
Nouvelles présentations : gare aux confusions entre dosages !

Actualités à la loupe

Anorexigènes : rejet du pourvoi de la Commission européenne

p.740
Pour des motifs purement juridiques, un retour possible sur le marché pour 5 substances anorexigènes dont les AMM avaient été retirées

Étanercept : en ville et remboursable

p.740-741
Enbrel° remboursable uniquement pour les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde ou d'arthrite chronique juvénile, avec le statut de médicament d'exception

Taux de remboursement

p.741
Le yoyo

Kétamine injectable : sous clefs comme un stupéfiant

p.741
Nouvelle mesure restrictive pour tenter d'éviter l'usage détourné de la kétamine

Dermorelle°

p.741-742
Troisième nom de marque

Libre  Point de vue de la Rédaction

p.742
L'invention du "biogénérique" : une autre arme au service du protectionnisme industriel

4 copies

p.743
Mébévérine EG° gélules, etc.

5 compléments de gamme-copies

p.743
Paracétamol Arrow° comprimés effervescents, etc.

Échos du réseau

p.743
Tempérament

Déremboursements

p.744-745
Une petite liste sans surprise

Le segment-clé du mois

p.745
-apine

Changement de libellé

p.745
Céfépime et neutropénies fébriles

Changement divers

p.745
Une vitamine D sous nom de fantaisie

15 arrêts de commercialisation

p.746
Aclosone° crème, etc.

Changement divers

p.746
Toxines botuliques au réfrigérateur

Changements de nom

p.746
Apparition bienvenue de la DCI

Vigilances


Hypertension intracrânienne grave sous cyclines

p.747
Guérison en 2 à 12 semaines dans la majorité des cas

Macrolides et sténose du pylore

p.747
Mieux vaut éviter l'érythromycine chez la mère qui allaite comme chez le nouveau-né

Implants cochléaires et méningite (suite)

p.747
Vacciner contre le pneumocoque et contre Haemophilus influenzae de type B

Erreurs évitables

p.747
Gare au potassium injectable concentré !

Troubles néonatals chez les enfants exposés in utero à un antidépresseur IRS

p.748-749
Après exposition in utero aux antidépresseurs inhibiteurs dit sélectifs de la recapture de la sérotonine (IRS) en fin de grossesse, les nouveau-nés présentent parfois une agitation, des troubles de la succion, etc. Une surveillance particulière est justifiée

Interactions médicamenteuses : les faits marquants en 2003

p.750-759
La nouvelle édition du fascicule "Interactions médicamenteuses" du dictionnaire Vidal des spécialités est l'occasion de présenter les nouveautés marquantes, incluses ou non dans ce fascicule : interactions pharmacocinétiques majeures des antirétroviraux, qui imposent une analyse soigneuse pour tout autre médicament associé ; risques de surdosages d'autres médicaments liés à la plupart des macrolides ; effet IMAO du linézolide, un antibiotique ; sensibilité de la buprénorphine aux inhibiteurs du CYP 3A4 ; risque de syndrome sérotoninergique du tramadol ; marge thérapeutique étroite des bêtabloquants dans l'insuffisance cardiaque ; certaines statines plus à risques d'interactions ; risques d'hypertension artérielle et de syndrome sérotoninergique des "triptans" ; effets sympathomimétiques de l'éphédrine et de ses dérivés ; risque de surdosage du sirolimus sous l'effet d'inhibiteurs enzymatiques

Utiliser le fascicule "interactions" du dictionnaire Vidal

p.756-757
Un document de qualité

Stratégies


Traiter les douleurs neuropathiques du diabétique

p.760-766
Contrôle glycémique d'abord, antalgique banal, imipraminique si besoin
Le contrôle glycémique par insulinothérapie intensive est susceptible d'entraîner une diminution lente des douleurs. Lorsque les antalgiques non spécifiques ne suffisent pas, les données actuelles sont en faveur des imipraminiques. Les alternatives sont mal évaluées en deuxième ligne. En cas d'échec : la carbamazépine ou la gabapentine semblent préférables, de même que, en cas d'effet indésirable excessif, la paroxétine ou le citalopram. Un complément par capsaïcine à 0,075 % en préparation magistrale en application cutanée peut être envisagé. Le patient doit être averti que l'efficacité des médicaments est partie

Grossesse et vaccin contre la grippe

p.766-769
Évaluation modeste, pas de danger spécifique connu
La vaccination antigrippale paraît sans risque spécifique pour les femmes enceintes ou susceptibles de l'être, en particulier les soignantes en contact avec des personnes à risque de complications de la grippe. Un vaccin sans thiomersal est à privilégier, en l'absence de données fiables excluant une éventuelle toxicité de ce conservateur sur le fœtus

Les kératites herpétiques

p.770-772
Efficacité modérée des antiviraux
Le diagnostic de kératite est à évoquer devant un œil rouge douloureux. Une atteinte de la chambre antérieure de l'œil peut être associée, réalisant une kérato-uvéite. Les effets indésirables des pommades (brouillard visuel) peuvent conduire à préférer un traitement oral. Le valaciclovir est plus simple à prendre que l'aciclovir. Pour la prévention des récidives, le valaciclovir par voie orale est le traitement de référence, bien que d'efficacité limitée

Méningite bactérienne : associer la corticothérapie

p.773-774
Moins de décès ou de séquelle
Un essai de bonne qualité méthodologique permet de conclure que, chez l'adulte, l'association de dexaméthasone à l'antibiothérapie usuelle permet de réduite le risque de décès ou de séquelle notable (15 % versus 25 % sous placebo). Cet essai apporte des arguments indirects pour utiliser la dexaméthasone aussi chez l'enfant

Repères

Enrichissement alimentaire en acide folique

p.775
Une intervention non médicamenteuse qui diminue effectivement l'incidence des anomalies de fermeture du tube neural

Vacciner contre la grippe les personnes âgées vivant à domicile

p.775
Les complications et la mortalité diminuent

Arrêt cardiorespiratoire de l'adulte : quand se passer du bouche-à-bouche ?

p.776-777
Face à un arrêt cardiorespiratoire, il faut faire appel à une unité mobile de réanimation et appliquer les gestes de survie : libération des voies aériennes, bouche-à-bouche et massage cardiaque externe. En cas de réticences ou d'incapacité au bouche-à-bouche, le massage cardiaque externe isolé est déjà efficace

Hantavirus en France

p.777
Les hantavirus sont portés par des rongeurs. Les infections se manifestent par un tableau de fièvre hémorragique avec syndrome rénal

Dépistage du cancer du sein par l'autopalpation : pas d'effet favorable

p.777-778
Un essai comparatif chez plus de 250 000 femmes suivies pendant 10 ans n'a montré aucune diminution du nombre des cancers ni de la mortalité chez les femmes pratiquant l'autopalpation mammaire. L'autopalpation conduit à davantage de biopsies finalement inutiles

Le traitement médicamenteux des épisodes maniaques

p.778
Le lithium en cas de manie euphorique, associé à un neuroleptique en cas de signes psychotiques associés

Ouvertures


Libre  Rétrocession hospitalière des médicaments : un passe-droit lucratif

p.779-780
L'augmentation des dépenses de rétrocession constatée ces dernières années, et le gonflement de la réserve hospitalière, révèlent une stratégie marketing efficace des firmes pour doper leurs chiffres d'affaires

Les méfaits de l'arsenic dans l'eau de boisson

p.780-781

Coût des prescriptions des médecins hospitaliers imputé sur les soins de ville

p.781

Libre  Prix des médicaments remboursables : quelle logique ?

p.782-787
Quatrième partie Coût de recherche et développement : la grande illusion
L'estimation du coût de recherche et développement pharmaceutiques la plus souvent citée est fournie par un institut en grande partie financé par les firmes pharmaceutiques, à partir de données confidentielles fournies par celles-ci. L'analyse de la construction de cette estimation montre que le coût de recherche et développement est largement surestimé. En l'acceptant sans disposer de données fiables, les pouvoirs publics bafouent les règles élémentaires de bonne gestion

Lu pour vous

Guide pour l'orientation des patients handicapés de moins de 60 ans par le médecin libéral

p.789

Croyances et laïcité

p.789

Sites Web

CDC Centers for disease control and prevention

p.788-789

Forum


Pouvoir de prescription

p.790

Marché du travail - Besoins insatisfaits

p.790

Quand l'Europe oublie son passé

p.791

La phobie sociale en question

p.791

Des recettes sous le boisseau

p.791

Libre  Attention danger !

p.791
Une affiche de salle d'attente sur les dangers des interactions médicamenteuses

Doutes sur l'intérêt du BCG

p.793

Magnésium intraveineux ?

p.793

Canicule et médicaments

p.794

Les résultats

p.792

Luc Cifer

Monde (spectacle du)

p.794

Prescrire en questions


Asthme : quelle place pour les cromones ?

p.795
Une alternative aux corticoïdes dans certains cas

Oseltamivir, un effet préventif modeste ?

p.796
Trois modes principaux pour présenter les résultats des essais comparatifs

Comment détruire les poux dans les objets ?

p.796
L'essentiel est de traiter tous les sujets manifestement infectés. Pour les objets, le lavage à 60° est une solution efficace

Et aussi


Électronique

Services documentaires

p.800

Take it easy

Exercise n° 90 Performance of sales representatives in France: still bad

p.799

Publicité à la loupe

Non merci !

p.III

Précisions et corrections

Opiacés faibles

p.II

Vaccin grippal saison 2003-2004

p.II

Vert d'indocyanine

p.II
L'Application Prescrire
L'Application Prescrire
Un accès à tous les textes publiés par Prescrire, pour une utilisation au cœur de la pratique quotidienne


Les textes de ce sommaire sont disponibles dans l'Application Prescrire. Ils peuvent également être téléchargés en ligne sur prescrire.org par les Abonnés, dans la limite de 15 textes par période de 24 heures, par le
> Moteur de Recherche du site

Chaque mois, en lien avec la revue Prescrire, sont  publiées dans l'Application Prescrire et sur le site les :

Les versions complètes des textes publiés uniquement sous forme résumée dans le mensuel Prescrire sont disponibles dans l'Application Prescrire, ou dans la rubrique du site :