prescrire.org > Les médicaments à écarter > Bilan 2019 des médicaments à écarter > Méphénésine par voie orale (Décontractyl°) et pommade à base de méphénésine (Décontractyl baume°) - un médicament à écarter des soins

Bilan 2019 des médicaments à écarter

Le résultat d'une méthode fiable, rigoureuse et indépendante

Douleur - Rhumatologie

Méphénésine par voie orale (Décontractyl°) et pommade à base de méphénésine (Décontractyl baume°) - un médicament à écarter des soins

Pour aider à choisir des soins de qualité, et éviter des dommages disproportionnés pour les patients, nous avons mis à jour début 2019 le bilan des médicaments que Prescrire conseille d’écarter pour mieux soigner.

Méphénésine par voie orale (Décontractyl°) et pommade à base de méphénésine (Décontractyl baume°) - un médicament à écarter des soins

Divers médicaments utilisés comme myorelaxants n'ont pas d'efficacité démontrée au-delà de l'effet placebo mais exposent les patients à des effets indésirables parfois graves. La méphénésine par voie orale (Décontractyl°) expose à des somnolences, des nausées, des vomissements, des réactions d'hypersensibilité (dont des éruptions cutanées et des chocs anaphylactiques), et des abus et dépendances ; la pommade à base de méphénésine (Décontractyl baume°) expose à des atteintes cutanées graves, dont des érythèmes polymorphes et des pustuloses exanthématiques aiguës généralisées. Un médicament efficace sur la douleur est une meilleure option, d'abord le paracétamol, en maîtrisant sa posologie, voire l'ibuprofène ou le naproxène.

Ressources documentaires Prescrire

Une méthode fiable, rigoureuse et indépendante

  • L'évaluation par Prescrire de la balance bénéfices-risques d'un médicament dans une situation donnée repose sur une procédure rigoureuse > En savoir plus

Télécharger tout le Bilan 2019 des médicaments à écarter
Télécharger
 LIBRE  "Pour mieux soigner, des médicaments à écarter : bilan 2019" Rev Prescrire 2019 ; 39 (424) : 131-141. (pdf, accès libre)


Sommaire du Bilan des médicaments à écarter ©Prescrire 1er février 2019

Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
 

Pour en savoir plus :

Petit manuel de
Pharmacovigilance et
Pharmacologie clinique
> À télécharger

S'abonner à la revue Prescrire avec son Application

 > JE M'ABONNE