prescrire.org > Les médicaments à écarter > Bilan 2020 des médicaments à écarter > Vernakalant (Brinavess°) - un médicament à écarter des soins

Bilan 2020 des médicaments à écarter

Le résultat d'une méthode fiable, rigoureuse et indépendante


CardiologieCardiologie

 

Vernakalant (Brinavess°) - un médicament à écarter des soins

Pour aider à choisir des soins de qualité, et éviter des dommages disproportionnés pour les patients, nous avons mis à jour fin 2019 le bilan des médicaments que Prescrire conseille d’écarter pour mieux soigner.

Vernakalant (Brinavess°) - un médicament à écarter des soins

Le vernakalant (Brinavess° - non commercialisé en France), un antiarythmique injectable utilisé dans la fibrillation auriculaire, est sans efficacité démontrée pour diminuer la mortalité, ou les accidents thromboemboliques ou cardiovasculaires. Il expose entre autres à de nombreux troubles du rythme cardiaque. En cas de cardioversion médicamenteuse, il est plus prudent d'utiliser en premier choix l'amiodarone.

Ressources documentaires Prescrire

  • "Vernakalant-Brinavess°. Trop dangereux pour traiter la fibrillation auriculaire" Rev Prescrire 2012 ; 32 (339) : 16. (pdf, réservé aux abonnés)
  • Toutes ces synthèses sont disponibles dans l'Application Prescrire. > En savoir plus

Une méthode fiable, rigoureuse et indépendante

  • L'évaluation par Prescrire de la balance bénéfices-risques d'un médicament dans une situation donnée repose sur une procédure rigoureuse > En savoir plus

Télécharger le texte intégral du Bilan 2020 des médicaments à écarter
Télécharger
 LIBRE  "Pour mieux soigner, des médicaments à écarter : bilan 2020" Rev Prescrire 2019 ; 39 (434) : 931-942. (pdf, accès libre)


Sommaire du Bilan des médicaments à écarter ©Prescrire 1er décembre 2019

Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Filet
L'abonnement à Prescrire, une solution multimédia complète