prescrire.org > Qui est Prescrire > Un travail d'équipe > Index égalité
Un travail d'équipe

Une rédaction nombreuse et pluridisciplinaire, épaulée par toute l'équipe Prescrire et la contribution de plusieurs centaines de relecteurs.

Index égalité femmes-hommes

Conformément aux dispositions de la loi française Avenir, visant à supprimer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, Prescrire publie son index d'égalité femmes-hommes.

En quoi consiste cet index ?

Conformément au décret n° 2019-15 du 8 janvier 2019, l'index doit être calculé à partir de 4 à 5 indicateurs, selon la taille de l'entreprise.

En cas d'index inférieur à 75 points, sur 100 points possibles, l'entreprise doit mettre en place des mesures correctives pour atteindre au moins 75 points dans un délai de 3 ans.

Sinon elle pourra être sanctionnée à hauteur de 1 % de sa masse salariale. L'objectif de la mesure étant d'éradiquer les inégalités dans le monde du travail entre les hommes et les femmes.

Pour établir leur index, les entreprises ont dû évaluer cinq grands indicateurs fixés à l'avance par le gouvernement :

  • l'écart de rémunération femmes-hommes (noté sur 40 points)
  • l'écart dans les augmentations individuelles (20 points)
  • l'écart dans les promotions (15 points)
  • les augmentations au retour de congé maternité (15 points)
  • la présence de femmes parmi les plus gros salaires de l'entreprise (10 points).

L'index égalité femmes-hommes de Prescrire

Pour l'année 2019, Prescrire obtient le résultat de 79 points sur 100.

Ce résultat témoigne de notre engagement en faveur de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

La période de référence retenue pour les calculs s'étend du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2019. Prescrire obtient d'excellents scores, notamment sur les écarts dans les augmentations individuelles et les promotions.

Les  autres indicateurs font l'objet d'une attention particulière et tous les efforts nécessaires seront fournis afin d'obtenir de meilleurs résultats pour la période de référence 2020.

©Prescrire 1er mars 2020