prescrire.org > Tous les articles en Une > Les 100 derniers > Bilan thérapeutique Prescrire 2018 : mieux prendre en charge, cerner les risques, savoir trier

Article en Une

Chaque mois, la Rédaction publie des informations en accès libre.

Les 100 derniers :  1 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90

Bilan thérapeutique Prescrire 2018 : mieux prendre en charge, cerner les risques, savoir trier

Le bilan Prescrire 2018 rapporte les données de l'évaluation pour mieux soigner, mieux cerner les risques d'effets indésirables des médicaments et éviter ces risques.

Dans son numéro de janvier, Prescrire publie son bilan thérapeutique de l'année écoulée sur une trentaine de pages. Ce bilan est un panorama issu du travail effectué par Prescrire à partir de recherches documentaires approfondies et mises à jour, de décryptages d'essais cliniques et de synthèses méthodiques, d'analyses de dossiers d'évaluation clinique. Il récapitule notamment des éléments permettant de mieux prendre en charge de nombreuses situations cliniques et de mieux cerner certains risques.

Par exemple, pour mieux prendre en charge les patients, savoir proposer les moyens autres que médicamenteux tels que : des exercices physiques dans la gonarthrose et l'arthrose de la hanche, une activité physique pour réduire le risque cardiovasculaire ; un trempage dans l'eau chaude en cas de panaris péri-unguéal sans abcès ; réhydratation par voie sous-cutanée des personnes âgées. Et aussi des mesures qui aident à mieux soigner telles que : traiter à domicile les patients qui ont une diverticulite aiguë non compliquée ; proposer la nicotine, y compris de façon renouvelée, plutôt que la varénicline (Champix°) pour l'arrêt du tabac.

Pour mieux cerner les risques, par exemple prendre en compte les effets indésirables des médicaments tels que : risques accrus de suicide chez les adolescents avec la fluoxétine (Prozac° ou autre), brûlures avec les verrucides acides, pertes de la libido et contraception hormonale ; troubles cardiaques avec la métopimazine (Vogalene°, Vogalib°) ; atteintes hépatiques avec l'ulipristal en traitment d'un fibromyome utérin (Esmya°).

©Prescrire 1er janvier 2019

"Enrichir et mettre à jour sa panoplie pour mieux soigner - Le tri parmi les 954 textes publiés par Prescrire en 2018" Rev Prescrire 2018 ; 39 (423) : 26-55. (pdf, réservé aux abonnés)

Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter

 

Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

 
Lire le texte complet
Pdf, réservé aux abonnés