« Le meilleur médecin est la nature : elle guérit les trois quarts des maladies et ne dit jamais de mal de ses confrères. »

Louis Pasteur

n°246

Janvier 2004

Au sommaire de la revue Prescrire

Libre  Éditorial : Le grand tri

p.1
Maîtriser ses choix revient en pratique à faire évoluer une panoplie diagnostique et thérapeutique que l'on connaît bien, dont on apprécie dans les détails la balance bénéfices-risques

Rayon des nouveautés


Libre  Le mot de Gaspard : Huis clos

p.4
Harmonisation européenne d'AMM nationale : rien n'est dit de l'information qui doit être rendue publique. En fait, tout se passe quasiment à huis clos

Éthinylestradiol + norelgestromine (Evra°)

p.5-9
La voie transdermique pour un contraceptif : pas de progrès tangible

Bimatoprost (Lumigan°)

p.10
Me too : pour le glaucome, moins bien que le latanoprost

Fluvoxamine (Floxyfral°)

p.11
Dans le trouble obsessionnel compulsif : pas de progrès

Caspofungine (Cancidas°)

p.12-14
Dans la candidose invasive : pas de progrès

Actualités à la loupe

Éphédrine et tiratricol : préparations magistrales interdites

p.15
La fin de quelques préparations à risque utilisées en "obésologie"

Imatinib

p.15
Troisième indication remboursable

Sévélamer : disponible en ville

p.16
Renagel° est désormais accessible en officine, sous un dosage à 800 mg, pour les patients hémodialysés. Les résultats d'un essai clinique à long terme sont attendus

Kaletra° : en ville et remboursable

p.16
L'association lopinavir+ritonavir est désormais accessible en ville et à l'hôpital, avec la possibilité d'une double dispensation

Catalgine°

p.17
Le retour

Publicité : deux nouvelles interdictions

p.17-18
Ce mois-ci : Epitomax°, Kredex°. Au total, six interdictions seulement pour l'année 2003 !

4 compléments de gamme

p.18
Fegenor° 140 mg gélules, etc.

Échos du réseau

p.19
Raccourci

Tetravac° et Pentavac°

p.20
Sans aiguille

3 changements de libellé

p.20
Nausicalm° gélules et sirop, etc.

Le segment-clé du mois

p.20
-fungine

Clindamycine et prophylaxie de l'endocardite

p.21
Mesure logique, bien tardive

19 arrêts de commercialisation

p.22
Amoxicilline SB° gélules, comprimés dispersibles et poudres pour suspension buvable, etc.

10 copies

p.22
Amoxicilline acide clavulanique EG° nourrissons et enfants poudres pour suspension buvable, etc.

8 compléments de gamme-copies

p.22
Amoxicilline Ratiopharm° 500 mg/5 ml poudre pour suspension buvable, etc.

8 compléments de gamme-copies

p.23
Amoxicilline Ratiopharm° 500 mg/5 ml poudre pour suspension buvable, etc.

Insulines et stylos

p.23
Peu de possibilités de paliers de 0,5 UI

Vigilances


Pneumopathies liées au méthotrexate

p.24
Toux, fièvre et dyspnée

Effets à long terme des traitements des leucémies de l'enfant

p.24
À évaluer soigneusement

Colite induite par un endoscope

p.24
Mauvais rinçage après désinfection

Psoriasis : cancers cutanés sous ciclosporine

p.24
Surtout des carcinomes spinocellulaires

Hormonothérapie substitutive de la ménopause (suite)

p.25-28
L'essai WHI continue d'être analysé en détail. Un risque de démence apparaît. L'absence de bénéfice cardiovasculaire est confirmé. Des études de cohorte de grande ampleur apportent aussi de nouvelles données. Le risque de cancer du sein, commun à diverses substances et associations, est précisé. En pratique, la balance bénéfices-risques des traitements hormonaux substitutifs de la ménopause les plus courants en France reste mal connue. Il paraît prudent de s'en tenir aux médicaments les plus éprouvés, de surveiller attentivement les seins, de rediscuter régulièrement avec la patiente les avantages et les inconvénients de son traitement

Stratégies


Bilan de l'année 2003

p.29-64
Le bilan de l'année 2003 fait apparaître quelques avancées significatives, y compris avec des médicaments anciens. Mesurer les interventions, notamment médicamenteuses, et partager les enjeux des traitements et la décision avec les patients occupent une place toujours plus importante dans les choix

Cancérologie

p.30-31
Les progrès en efficacité restent marginaux

Cardiologie

p.32-35
Des médicaments anciens en pleine actualité

Dermatologie

p.35-36
La peau victime des médicaments

Diabétologie - Endocrinologie

p.36-37
Peu de progrès dans l'évaluation des médicaments

Douleur - Soins palliatifs - Soins à domicile

p.38-39
Il n'y a pas que les médicaments

Gastro-entérologie - Hépatologie

p.40
Quelques progrès dans l'hépatite C chronique

Gériatrie

p.41-42
Mesurer les interventions

Grossesse - Contraception

p.42-43
Quelques actions décisives à ne pas manquer

Gynécologie - Ménopause

p.44-45
Partager les enjeux des traitements avec les patientes

Infection par le HIV

p.46
Bien gérer la panoplie existante

Maladies infectieuses (hors HIV)

p.47-49
Plus de progrès dans les vaccins que dans les anti-infectieux

Neuropsychiatrie

p.50-52
Gare à la médicamentation de l'existence

Nutrition - Obésité - Alcool

p.53
Bien peser la balance bénéfices-risques

Ophtalmologie

p.54-55
Des progrès dans le traitement du glaucome à angle ouvert

Odontostomatologie

p.55
Les gencives aussi

ORL

p.56
Vers un usage plus rationnel des antibiotiques

Pédiatrie

p.57-59
Connaître l'histoire naturelle pour mieux soigner

Pneumologie

p.59
Attention à la iatrogénèse

Rhumatologie

p.60-61
Biotechnique n'est pas forcément progrès thérapeutique

Urgences

p.62
Hiérarchiser les priorités

Uro-néphrologie

p.63-64
Une juste place pour le dialogue avec les patients

Toxicologie - Environnement

p.64
Des occasions d'action concrète

Ouvertures


Libre  Résumés des caractéristiques des médicaments : gare aux incohérences !

p.65
Signaler les anomalies potentiellement dangereuses pour les patients

Dépenses médicamenteuses remboursables en Rhône-Alpes (suite)

p.66-68
Augmentation rapide des dépenses en 2002, malgré un contexte pauvre en progrès thérapeutiques réels pour les patients

Importante disparité du HIV/SIDA en Europe

p.68
Relative stabilité à l'Ouest, explosion à l'Est. Mais partout, la contamination hétérosexuelle augmente

Plus d'autonomie pour les orthophonistes et les orthoptistes

p.69
La réglementation des prescriptions et de la prise en charge par l'assurance maladie évolue

Euthanasie

p.69
De nombreux médecins français favorables à une légalisation

Sites Web

EUR-LEX Portail officiel du droit européen

p.70-71

Forum


La mode, c'est ce qui se démode

p.72

L'outil médecin : fonctionnement et spécificités

p.73-74

Les pleurs de Fernande

p.74-75

Les résultats (suite)

p.74

Luc Cifer

Mœurs (bonnes)

p.75

Prescrire en questions


Interactions médicamenteuses : quelles sources choisir ?

p.76
Une seule ne suffit pas toujours

Syndrome de Wallenberg : quel traitement ?

p.76
Faute d'essai spécifique, on est conduit à extrapoler, et conseiller en général, en prévention secondaire, aspirine, diurétique, et simvastatine

Patient coronarien asymptomatique : dans quel cas prescrire un bêtabloquant ?

p.76
L'intérêt n'est pas démontré chez les coronariens n'ayant ni antécédent d'infarctus, ni angor d'effort gênant, ni trouble rythmique grave, ni hypertension artérielle

Et aussi


Électronique

Site internet Prescrire

p.80

Take it easy

Exercise n° 91 Acute otitis media in adults

p.79

Publicité à la loupe

Info-patients

p.III

Précisions et corrections

Logryx° commercialisé

p.II

Élétriptan et inhibiteurs du CYP 3A4

p.II

Take it easy

p.II

Denileukin diftitox

p.II

Méropénem -AHRQ

p.II
L'Application Prescrire
L'Application Prescrire
Un accès à tous les textes publiés par Prescrire, pour une utilisation au cœur de la pratique quotidienne


Les textes de ce sommaire sont disponibles dans l'Application Prescrire. Ils peuvent également être téléchargés en ligne sur prescrire.org par les Abonnés, dans la limite de 15 textes par période de 24 heures, par le
> Moteur de Recherche du site

Chaque mois, en lien avec la revue Prescrire, sont  publiées dans l'Application Prescrire et sur le site les :

Les versions complètes des textes publiés uniquement sous forme résumée dans le mensuel Prescrire sont disponibles dans l'Application Prescrire, ou dans la rubrique du site :