« En avril, ouvre l’oeil et le bon, c’est le mois du poisson. »

Proverbe électoral

n°227

Avril 2002

Au sommaire de la revue Prescrire

Libre  Éditorial : Diffusez les données !

p.241
Il est de plus en plus important que les praticiens de terrain aident le public à y voir clair. Mais pas à l'aide "d'opinions". Que des faits vérifiés !

Rayon des nouveautés


Libre  Le mot de Gaspard : Mousse

p.244
Que d'énergie et d'argent engagés pour faire "mousser" une nouveauté commerciale qui n'apporte aucun progrès thérapeutique !

Gabapentine (Neurontin°)

p.245-247
Nouvelle indication : pour les névralgies postzostériennes, en recours, après l'amitriptyline

Ésoméprazole (Inexium°)

p.248-250
Un isomère de l'oméprazole, sans progrès thérapeutique

Sélégiline (Déprényl° ou autre)

p.251-254
Avec 6 ans de recul : trop de risque dans la maladie de Parkinson

Alprostadil urétral (Muse°)

p.255-256
Nouvelle forme : pas supérieure à la forme injectable

Naratriptan (Naramig°), sumatriptan (Imigrane°), zolmitriptan (Zomig°)

p.257
Nouvelles boîtes de 12 : gare aux céphalées auto-entretenues !

Ténofovir (Viread°)

p.258-261
Utile en cas d'échec d'autres anti-HIV

Amphotéricine B liposomale (AmBisome°)

p.262-265
Nouvelles indications : un progrès pour certains cas de cryptococcoses neuroméningées et de suspicions d'infections fongiques chez des patients neutropéniques fébriles

Actualités à la loupe

Méthadone

p.266
Prescription possible par les médecins hospitaliers

Sels de réhydratation

p.266-267
Bientôt remboursables ?

Le segment-clé du mois

p.267
-prazole

Substituts nicotiniques

p.267
Gratuits pour les patients reçus dans les centres d'examen de santé

Aredia°

p.267
Disponible en ville

Une AMM pour Digidot°

p.268
Une régularisation tardive

Modification du code à barres

p.268
Sur les vignettes

Pepcidduo°

p.268
En boîte de 12

Publicité

p.269
4 nouvelles interdictions : Kaletra°, Sibutral°, Sustiva°, Tolexine Gé°

Échos du Réseau

p.269
Information ?

Changements de taux de remboursement

p.270-271
Passage à 35 % : suite et fin ?

Libre  Point de vue de la Rédaction

p.271
Où est la logique du remboursement des médicaments, aujourd'hui en France ?

8 compléments de gammes-copies

p.272
Niquitin°, etc.

Nicotine

p.272-274
S'y retrouver dans les nouveautés

2 copies

p.273
Optruma°, Dextropropoxyphène paracétamol Qualimed°

2 changements de libellé

p.273
Gammagard°, Nicorette°

Naaxia°

p.274
Unidoses en boîte de 36

10 arrêts de commercialisation

p.274
Cimétidine RPG° 200 mg et 400 mg comprimés, etc.

Vigilances


Décès dus aux lits médicaux

p.275
301 accidents et incidents (dont 31 décès) liés aux lits médicaux notifiés de 1996 à 2000, en France

Antimigraineux

p.275
28 observations de colite ischémique liées à des triptans

Mésusage de la zopiclone

p.275
Risque de dépendance et de syndrome de sevrage

Sibutramine et troubles cardiaques

p.275
L'Agence italienne du médicament suspend la sibutramine, des cas sont notifiés ailleurs en Europe

Troubles graves du rythme ventriculaire, morts subites et neuroleptiques

p.276-281
La prévention des troubles graves du rythme cardiaque chez les patients traités par neuroleptique (la plupart des observations concernent surtout les phénothiazines, mais aucun neuroleptique n'est exempt de ce risque) consiste à bien peser les indications, à utiliser les plus petites doses efficaces, à surveiller l'ECG. La recherche de facteurs favorisants doit être systématique : repérer les facteurs de risques de torsades de pointes, éviter les associations avec d'autres médicaments qui favorisent la survenue de torsades de pointes et/ou qui peuvent provoquer des interactions d'ordre pharmacocinétique

Agranulocytoses dues au dobésilate de calcium

p.282
Compte tenu de l'absence de bénéfice démontré, sur des troubles bénins, prendre un risque d'agranulocytose est injustifiable. L'arrêt de toute prescription est logique, ainsi que le retrait du marché du dobésilate de calcium

Enquête française sur la dapsone

p.282
Les effets indésirables de ce dérivé sulfoné sont très variés. Le RCP a été enrichi à juste titre

Stratégies


DHEA

p.283-290
La nouvelle esbroufe
DHEA, fontaine de jouvence, qui maintiendrait le corps jeune, l'esprit alerte et entretiendrait la libido, superhormone qui protégerait contre les principales causes de mortalité : pathologies cardiovasculaires, cancers, défaillances du système immunitaire, pathologies dégénératives, etc. En réalité, pas un seul de ces bienfaits hypothétiques n'est démontré par des essais cliniques de méthodologie correcte versus placebo. Sur l'autre plateau de la balance, les effets indésirables sont bien réels et inquiétants : des effets androgéniques et des éléments en faveur d'un risque de cancers hormonodépendants. Actuellement, l'engouement pour la DHEA ne repose sur aucune donnée solide. Il ne faut ni prescrire, ni conseiller cette mystification multimédiatisée. Il y a beaucoup mieux à faire pour aider à bien vieillir

Cancer du testicule métastasé

p.291-293
Bien choisir la chimiothérapie
Le pronostic des cancers du testicule métastasés a été notablement amélioré par la chimiothérapie, dont l'efficacité a été prouvée par des essais cliniques randomisés solides. Le protocole dit BEP américain est le plus efficace en termes de mortalité à long terme

Traiter les douleurs postzostériennes

p.294-296
Les imipraminiques restent la référence
Les antiviraux à la phase aiguë ne diminuent pas la fréquence des douleurs postzostériennes, mais abrègent ces douleurs. Pour les soulager, les imipraminiques (amitriptyline, désipramine) constituent la référence, malgré leur efficacité limitée. La gabapentine, plutôt moins efficace, est un recours

Repères

Menace de prématurité : une cure de corticoïde

p.297-298
En cas de menace d'accouchement prématuré avant la 34e semaine d'aménorrhée, l'administration à la mère de bétaméthasone ou de dexaméthasone en intramusculaire pendant deux jours a un effet bénéfique sur la mortalité néonatale, le risque de détresse respiratoire et d'hémorragie cérébrale intraventriculaire du nouveau-né

Réticences à la pratique du bouche-à-bouche

p.298-299
Le risque infectieux est en réalité extrêmement faible. Aucun cas de transmission du HIV n'a jamais été rapporté

Trichomonas sans symptôme chez la femme enceinte

p.300
Ne pas traiter

Tamoxifène adjuvant

p.300
Pas plus de 5 ans

Ouvertures


Ils ont osé !

p.301

Les risques du piercing, des tatouages et autres techniques invasives cutanées

p.302-303

Gare au dépassement des prix fixés pour les dispositifs et prestations remboursables !

p.303

Infections nosocomiales : signaler les cas graves et informer les patients

p.303

Périnatalité en Guadeloupe : des efforts à poursuivre

p.304

21 ans de Palmarès Prescrire

p.305

Lu pour vous

Répertoire commenté des médicaments (B)

p.306-307

Guides thérapeutiques

p.306-308

British National Formulary (UK)

p.307-308

Sites Web

Infobanque AMC Banque de guides de pratique destinés aux professionnels de santé canadiens, incluant le cas échéant une version destinée aux patients

p.308-309

Forum


La qualité de vie face à la quantité de travail

p.310

Prescription : maintenir le cap

p.311

DCI : unanimité

p.311

Angoissés chroniques, soyez rassurés

p.311

Placebo hospitalier

p.311

Contre-pub

p.311

Double aveugle

p.312

Copie non conforme…

p.313

Résister à la pression

p.313

Interrogations

p.313

Qui contrôle les formateurs ?

p.314

L'œil de l'ophtalmo

p.314

Luc Cifer

Cellulaire

p.314

Prescrire en questions


Qu'est-ce qu'un "comité du médicament" ?

p.315-316
Un groupe multidisciplinaire pour choisir les médicaments, diffuser l'information et prévenir les erreurs médicamenteuses

Accès maniaque : quel traitement de première ligne ?

p.316
Lithium ou neuroleptique selon les cas

Et aussi


Électronique

Index Prescrire sur CD-Rom

p.320

Take it easy

Exercise n° 73 Severe anaphylaxis outside the hospital setting

p.319

Publicité à la loupe

Gare à l'escalade (Naramig°)

p.III

Précisions et corrections

Inhibiteur de la C1 estérase

p.II

Endobuline°

p.II
L'Application Prescrire
L'Application Prescrire
Un accès à tous les textes publiés par Prescrire, pour une utilisation au cœur de la pratique quotidienne


Les textes de ce sommaire sont disponibles dans l'Application Prescrire. Ils peuvent également être téléchargés en ligne sur prescrire.org par les Abonnés, dans la limite de 15 textes par période de 24 heures, par le
> Moteur de Recherche du site

Chaque mois, en lien avec la revue Prescrire, sont  publiées dans l'Application Prescrire et sur le site les :

Les versions complètes des textes publiés uniquement sous forme résumée dans le mensuel Prescrire sont disponibles dans l'Application Prescrire, ou dans la rubrique du site :