prescrire.org > Tous les articles en Une > Les articles en Une depuis 2002 : 2021 > Hypoglycémie sous insuline avec perte de conscience : un traitement plus pratique à administrer

Article en Une : Archives

Chaque mois, la Rédaction publie des informations en accès libre.

2021 : 1 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180

Hypoglycémie sous insuline avec perte de conscience : un traitement plus pratique à administrer

Le glucagon est le médicament de choix en cas d'hypoglycémie avec perte de conscience chez les patients diabétiques traités par insuline. Il est désormais disponible par voie nasale (Baqsimi°). De quoi faciliter la prise en charge d'une hypoglycémie sévère par l'entourage du patient.

Chez les patients diabétiques traités par insuline, les conséquences des hypoglycémies dépendent de leur importance et de leur durée. Dans certains cas sévères, les hypoglycémies provoquent une perte de conscience, voire la mort.

Le glucagon, hormone hyperglycémiante, libère dans la circulation sanguine le glucose stocké dans le foie sous forme de glycogène. C'est un médicament de choix en cas d'hypoglycémie avec perte de connaissance chez les patients diabétiques traités par insuline, quand l'apport de glucides par voie orale n'est plus possible. En général, l'administration de glucagon permet un retour à la conscience normale en une quinzaine de minutes, et évite une intervention médicale voire une hospitalisation. En France, le glucagon est disponible en solution injectable devant être reconstituée avant emploi et, depuis fin 2020, sous forme de poudre pour pulvérisation nasale.

Dans deux essais randomisés comparatifs chez des patients diabétiques adultes traités par insuline, l'efficacité du glucagon a été du même ordre par voie nasale que par voie intramusculaire, y compris en cas de congestion nasale (rhume par exemple).

Commercialisé dans un dispositif unidose prêt à l'emploi à conserver à température ambiante, le glucagon en poudre pour pulvérisation nasale (Baqsimi°) facilite la gestion de l'urgence d'une hypoglycémie sévère, notamment quand l'entourage du patient n'est pas à l'aise avec les injections.

©Prescrire 1er septembre 2021

• Texte complet : 

"Glucagon par voie nasale (Baqsimi°) et hypoglycémies avec perte de conscience" Rev Prescrire 2021 ; 41 (455) : 649-650. Réservé aux abonnés.

Je m'abonne à Prescrire
Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Voir aussi :

"Erreurs d'utilisation
de l'insuline"
Rev Prescrire 2015 ;
35 (378) : 270.
Pdf, réservé aux abonnés

"Utilisation de l'insuline :
des erreurs évitables"
Rev Prescrire 2013 ;
33 (360) : 746-751.
Pdf, réservé aux abonnés


À découvrir :

Tous les Articles en Une
depuis 2002
Accès libre >