prescrire.org > Dossier Prescrire > Autour du procès Mediator° > 10 références Prescrire. Pourquoi Mediator° aurait dû être retiré plus tôt

Autour du procès Mediator°

Prescrire et Mediator° depuis 1986



 10 références Prescrire  Pourquoi Mediator° aurait dû être retiré plus tôt

Évaluation non probante, effets indésirables graves, nature anorexigène... : depuis 1986, Prescrire a consacré des dizaines de textes critiques au Mediator°, dans plusieurs de ses rubriques. En voici 10 en accès libre. (Octobre 2019)

"Mediator°, activité ou non ?"
Rev Prescrire 1986 ; 6 (58) : 42.
 > Pdf, accès libre 
 
C'est la première référence à Mediator° dans Prescrire. Un lecteur, médecin généraliste venant de recevoir un visiteur médical de la firme, pose cette question : l'évaluation de ce médicament comme antidiabétique est-elle bien prouvée ? La revue répond négativement.
"Benfluorex antidiabétique ?"
Rev Prescrire 1997 ; 17 (173) : 326-328.
 > Pdf, accès libre 
 
La question de l'efficacité du Mediator° demeure après 20 ans de commercialisation. "On ne sait toujours pas à quoi sert ce médicament administré aux diabétiques", écrit Prescrire dans sa rubrique "Rayon des nouveautés", notant que le profil et la fréquence de ses effets indésirables ne sont pas connus. Ce texte est l'un des articles de Prescrire cités en annexes du rapport rendu en 2011 par l'Inspection générale des affaires sociales sur le désastre du Mediator°.
"Le suffixe du mois - orex"
Rev Prescrire 1990 ; 10 (100) : 402.
 > Pdf, accès libre  
 
Au procès pénal en 2019, il sera notamment reproché à la firme d'avoir dissimulé la nature anorexigène du benfluorex (Mediator°). En 1971, l'Organisation mondiale de la santé avait bien classé cette molécule comme anorexigène, en témoigne son suffixe -orex. Prescrire le souligne dans cet article, tout en notant que Mediator° est vendu en France comme "hypolipémiant". Au cours de sa commercialisation, il sera montré que Mediator° est souvent prescrit comme coupe-faim, hors autorisation de mise sur le marché.
"Benfluorex : hypertensions artérielles pulmonaires et troubles neuropsychiatriques"
Rev Prescrire 2006 ; 26 (273) : 427.
 > Pdf, accès libre 

 
Une évaluation non probante, mais aussi une dangerosité. Dans plusieurs textes, Prescrire a rapporté les effets indésirables de l'exposition au benfluorex. Dans ce texte de 2006, la revue s'étonne que le bilan des notifications en France n'ait pas porté sur les valvulopathies, alors que le benfluorex est proche de la fenfluramine, avec laquelle des valvulopathies ont été observées.
Pub à la loupe : "Mediator° - l'art d'égarer"
Rev Prescrire 2009 ; 29 (309) : III
 > Pdf, accès libre 
 
Commentant un courrier de la firme à destination de professionnels de santé, Prescrire rappelle, dans la rubrique "Pub à la loupe", que l'actualité de Mediator° en 2009 n'est pas son changement dans la classification ATC (Anatomical Therapeutic Chemical)... mais "le nombre croissant de patients victimes d'hypertensions artérielles pulmonaires et de valvulopathies cardiaques".
"Benfluorex interdit en Espagne"
Rev Prescrire 2005 ; 25 (264) : 589.
 > Pdf, accès libre 
 
Le retrait du benfluorex sur le marché espagnol est un "exemple" que "les autorités françaises seraient bien avisées de suivre", indique Prescrire. Quatre ans avant le retrait du marché français...
"Prescrire en questions. L'Agence française des produits de santé est-elle avant tout au service des patients, ou au service des firmes pharmaceutiques ?"
Rev Prescrire 2005 ; 25 (266) : 793-796.
 > Pdf, accès libre 

 
 
Dans la rubrique "Prescrire en questions", la revue répond en 2005 à un courrier du directeur général de l'Agence française du médicament (alors Afssaps, devenue ANSM), selon lequel le risque d’hypertension artérielle pulmonaire avec Mediator° serait très faible. Elle remarque, entre autres, que ce courrier du directeur de l'Agence ne comporte pas un seul mot au sujet du risque de valvulopathie lié au Mediator°. Au sujet de ce médicament, contre lequel la revue réitère ses critiques, Prescrire conclut : "Où est le service public rendu quand les autorités laissent la population exposée aux risques avérés d'un médicament qui n'apporte aucun progrès thérapeutique ?"
"Lectures critiques Prescrire Exercice n° 40 : un million en quatre semaines"
Rev Prescrire 2011 ; 31 (331) : 397.
 > Pdf, accès libre 
 
En novembre 2009, les auteurs d'une étude épidémiologique concluent à un lien entre l'exposition au benfluorex et la survenue d'une insuffisance valvulaire, à partir des données de l’Assurance maladie. Ces résultats contribuent, la même année, au retrait du marché du benfluorex. Et, en 2011, donnent lieu à un exercice d'analyse proposé par Prescrire dans la rubrique "Lectures critiques".
"Mediator° 150 mg. Sous-titre censuré"
Rev Prescrire 2010 ; 30 (325) : 870.
 > Pdf, accès libre 
 
En 2010, Prescrire rend compte du témoignage d'Irène Frachon sur son combat de "David contre Goliath". La revue lui attribuera le Prix Prescrire lors de son édition 2011.
"Pharmaciens et Mediator : entre marteau et enclume" Rev Prescrire 2011 ; 31 (331) : 388.  > Pdf, accès libre 
 
Dans plusieurs articles de la rubrique Forum comme celui-ci, des pharmaciens et des médecins se souviennent des "années Mediator°", et analysent leur rapport à ce médicament. Entre "conformisme" et "raison".


Télécharger d'autres références : 
  > Dossier documentaire 


©Prescrire Octobre 2019

Sommaire du Dossier Mediator°

 

Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter

 

Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Filet
Choisissez l'indépendance. Je m'abonne à Prescrire