prescrire.org > Dans l'actualité > Dans l'actualité > Ranitidine : faire face à la pénurie

Dans l'actualité

Le service "Dans l'actualité" de l'Application Prescrire aide les abonnés à se reporter à des textes Prescrire en lien avec certains faits d'actualité, pour partager avec les patients une information utile et fiable sur le sujet.

Ranitidine : faire face à la pénurie

 Dans l'actualité  Fin septembre 2019, en France et ailleurs, des spécialités à base de ranitidine pour la voie orale sont devenues indisponibles en raison d'une contamination par une substance potentiellement cancérogène, la N-nitrosodiméthylamine (NDMA), comme cela avait été le cas avec des sartans fin 2018. Comment faire face à la pénurie de cet antihistaminique H2 ? Des informations utiles et pratiques sont disponibles dans Prescrire.

Un antihistaminique H2 est moins efficace qu'un inhibiteur de la pompe à protons tel que l'oméprazole (Mopral° ou autre) dans les reflux gastro-œsophagiens ou les ulcères gastroduodénaux. La ranitidine, comme la famotidine et la nizatidine, est une alternative quand un inhibiteur de la pompe à protons n'est pas assez efficace ou n'est pas utilisable. La cimétidine est à écarter car elle expose à nettement plus d'interactions médicamenteuses et d'effets indésirables que les autres antihistaminiques H2, sans aucun avantage clinique en contrepartie.

Cette pénurie est l'occasion de réévaluer le traitement du patient : est-ce que la poursuite d'un antihistaminique H2 reste utile ?... [Texte complet dans l'Application Prescrire]

Ressources documentaires Prescrire

  • "Sartans : contamination par des impuretés probablement cancérogènes" (n° 428 pages 420-421)
  • "Reflux gastro-œsophagien chez un adulte" Premiers Choix Prescrire
  • "Ulcère gastrique ou duodénal" Premiers Choix Prescrire
  • "Remontées acides de l'estomac chez un adulte" Infos-Patients Prescrire
  • "Ulcère de l'estomac ou du duodénum" Infos-Patients Prescrire
  • "Patients ayant reflux gastro-œsophagien" Interactions Médicamenteuses Prescrire
  • "Les médicaments à base d'argile déconseillés, pour éviter le plomb qu'ils contiennent" (n° 430 page 579)

Dans l'actualité, un service de l'Application Prescrire
Le texte complet, avec l'ensemble de ses ressources documentaires,
est disponible dans la rubrique "Dans l'actualité"
de l'Application Prescrire.

  Pour bénéficier de l'Application Prescrire :
Je m'abonne à Prescrire avec son Application Je complète mon abonnement pour bénéficier de l'Application J'installe l'Application Prescrire


> Tous les sujets "Dans l'actualité", disponibles dans l'Application Prescrire

©Prescrire 02 octobre 2019

Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter