prescrire.org > Les médicaments à écarter > Bilan 2020 des médicaments à écarter > Ulipristal à 5 mg (Esmya°) - un médicament à écarter des soins

Bilan 2020 des médicaments à écarter

Le résultat d'une méthode fiable, rigoureuse et indépendante


Gynécologie - EndocrinologieGynécologie - Endocrinologie

 

Ulipristal à 5 mg (Esmya°) - un médicament à écarter des soins

Pour aider à choisir des soins de qualité, et éviter des dommages disproportionnés pour les patients, nous avons mis à jour fin 2019 le bilan des médicaments que Prescrire conseille d’écarter pour mieux soigner.

Ulipristal à 5 mg (Esmya°) - un médicament à écarter des soins

L'ulipristal dosé à 5 mg (Esmya°), un antagoniste et agoniste partiel des récepteurs de la progestérone utilisé dans les fibromyomes utérins, expose à des atteintes hépatiques graves, justifiant parfois une transplantation hépatique. Quand un traitement est souhaité, afin de différer une chirurgie ou attendre la ménopause, d'autres options sont moins risquées : la pose d'un dispositif intra-utérin (DIU) au lévonorgestrel en premier choix malgré ses limites ; voire un traitement par un progestatif oral, mais avec une balance bénéfices-risques incertaine au-delà de quelques mois de traitement.

Note :
Dans la contraception postcoïtale, l'ulipristal est pris en dose unique à 30 mg (EllaOne°). Un risque d'hépatite n'a pas été mis en évidence lors de cette utilisation, mais la prudence incite à préférer le lévonorgestrel (n° 416 p. 469- 470). Les interactions médicamenteuses entre ulipristal et contraceptifs hormonaux exposent à une moindre efficacité de l'ulipristal ou du contraceptif (n° 432 p. 788-789).

Ressources documentaires Prescrire

Une méthode fiable, rigoureuse et indépendante

  • L'évaluation par Prescrire de la balance bénéfices-risques d'un médicament dans une situation donnée repose sur une procédure rigoureuse > En savoir plus

Télécharger le texte intégral du Bilan 2020 des médicaments à écarter
Télécharger
 LIBRE  "Pour mieux soigner, des médicaments à écarter : bilan 2020" Rev Prescrire 2019 ; 39 (434) : 931-942. (pdf, accès libre)


Sommaire du Bilan des médicaments à écarter ©Prescrire 1er décembre 2019

Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Filet
L'abonnement à Prescrire, une solution multimédia complète