prescrire.org > Médicaments à écarter pour mieux soigner > Médicaments à écarter > Prednisolone + salicylate de dipropylène glycol (Cortisal°) - un médicament à écarter des soins

Médicaments à écarter

pour mieux soigner - bilan 2021
Le résultat d'une méthode fiable, rigoureuse et indépendante
Douleur - RhumatologieDouleur - Rhumatologie

Prednisolone + salicylate de dipropylène glycol (Cortisal°) - un médicament à écarter des soins

Pour aider à choisir des soins de qualité, et éviter des dommages disproportionnés pour les patients, nous avons mis à jour fin 2020 le bilan des médicaments que Prescrire conseille d'écarter pour mieux soigner.

L'association prednisolone + salicylate de dipropylène glycol dans la spécialité Cortisal° en application cutanée, expose aux effets indésirables des corticoïdes et aux réactions d'hypersensibilité des salicylés. D'autres options ont une balance bénéfices-risques favorable pour soulager la douleur en cas d'entorse ou de tendinite, en complément de mesures autres que médicamenteuses (repos, glace, attelle, etc.), telles que le paracétamol oral en maîtrisant sa posologie, ou l'ibuprofène topique (Advil° gel ou autre).

Ressources documentaires Prescrire

  • "Médicaments à SMR "insuffisant" : déremboursements bienvenus. Antalgiques-médicaments en rhumatologie" Rev Prescrire 2011 ; 31 (338) : 898. (pdf, réservé aux abonnés)
  • Toutes les synthèses sont disponibles dans l'Application Prescrire. > En savoir plus


Une méthode fiable, rigoureuse et indépendante
L'évaluation par Prescrire de la balance bénéfices-risques d'un médicament dans une situation donnée repose sur une procédure rigoureuse > En savoir plus

Télécharger
 LIBRE  "Pour mieux soigner, des médicaments à écarter : bilan 2021" Rev Prescrire 2020 ; 40 (446) : 929-941. (pdf, accès libre)

 Sommaire du bilan 


©Prescrire 1er décembre 2020

Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Filet
L'abonnement à Prescrire, une solution multimédia complète