Faire progresser les politiques de santé

Conditionnements des médicaments et sécurité des soins

Les Palmarès Prescrire du conditionnement
À propos du Palmarès 2008 du Conditionnement

Le Palmarès Prescrire du conditionnement vise d’abord à appeler l’attention des soignants et des patients sur les dangers que constituent certains conditionnements de médicaments.

Il vise aussi à promouvoir les exemples de qualité mis en oeuvre par des firmes pharmaceutiques, au service des patients, et à encourager les autres à mieux faire. Les conditionnements réunissant tous les critères de qualité sont distingués par une Palme.

Les conditionnements qui s’avèrent particulièrement déplorables, font l’objet d’un Carton jaune, voire d'un Carton rouge pour les plus dangereux.

Analyse méthodique tout au long de l'année
Tout au long de l’année, la Rédaction analyse le conditionnement des nouvelles spécialités présentées et ceux de spécialités plus anciennes qui ont été modifiées.

Tous les éléments sont examinés : le conditionnement secondaire (c’est-à-dire la boîte), le conditionnement primaire (plaquette, flacon, seringue, sachet, etc.), les dispositifs permettant la préparation des doses et/ou leur administration, et bien sûr la notice.

L’analyse méthodique des conditionnements repose sur une grille standardisée. Les garanties de qualité et de sécurité de chaque conditionnement sont étudiées au regard de la balance bénéfices-risques du médicament, des patients concernés, et des conditions d’administration.

> Le Bilan 2008 du Conditionnement de Prescrire

Palmarès annuel en toute indépendance
Les analyses sont synthétisées par une équipe spécialisée : l’Atelier conditionnement Prescrire. En fin d’année, le Palmarès du conditionnement est élaboré à partir des grilles d’analyses, en toute indépendance, sans l’intervention d’aucune firme ni d’un façonnier ni d’un fabricant d’articles de conditionnement.

> Télécharger le règlement complet des Palmarès Prescrire (pdf)

> Le Palmarès 2008 du Conditionnement de Prescrire

©Prescrire Février 2009

Rev Prescrire 2009 ; 29 (304) : 87.