prescrire.org > Tous les articles en Une > Les 100 derniers > Abcès cutanés : incision, drainage, souvent sans antibiotique

Article en Une

Chaque mois, la Rédaction publie des informations en accès libre.

Les 100 derniers :  1 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90

Abcès cutanés : incision, drainage, souvent sans antibiotique

La plupart des patients qui ont un abcès cutané de moins 5 cm de diamètre non compliqué guérissent en 7 à 10 jours après une incision et un drainage, sans autre traitement. L'antibiothérapie est à réserver aux patients à risque ou en cas de complications.

Un abcès cutané est une infection bactérienne avec une collection de pus entourée par une capsule, qui se développe généralement en cas d'effraction de la peau (égratignure, pénétration d'une écharde, piqûre d'insecte ou de végétal, blessure, injection). En cas d'abcès cutané de moins de 2 cm, l'ouverture spontanée à la peau permet parfois la guérison quand la collection purulente s'évacue en quasi-totalité.

Quand l'abcès est fluctuant à la palpation, l'incision et le drainage du pus sont le traitement de premier choix. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont à éviter, car ils exposent à une aggravation des infections. Une surveillance clinique vise à repérer les éventuelles complications. La vaccination antitétanique est à vérifier et à mettre à jour si besoin.

Selon une synthèse d'études, 85 % des abcès guérissent sans antibiothérapie. Une antibiothérapie systématique augmente ce taux de guérison à environ 92 %, avec des rechutes moins fréquentes.

La fréquence des guérisons sans antibiotique et les risques d'antibiorésistance justifient de ne pas exposer d'emblée tous les patients aux antibiotiques.

L'ajout d'un antibiotique, après prélèvement pour analyse bactériologique, ne se justifie que chez les patients à risque accru de complications tels que les patients diabétiques ou immunodéprimés, ou en cas de signes d'extension locorégionale ou générale de l'infection, de signes généraux d'infection, ou d'abcès multiples.

En France, en dehors de l'hôpital, la cloxacilline (Orbenine° ou autre) est l'antibiotique probabiliste de choix quand le risque d'infection par un SARM (Staphylococcus aureus résistant à la méticilline) est faible. Quand ce risque paraît élevé, attendre les résultats d'un antibiogramme est une meilleure option que l'utilisation à l'aveugle d'un antibiotique.

©Prescrire 1er février 2019

"Abcès cutanés sans complication" Rev Prescrire 2018 ; 39 (424) : 114-120. (pdf, réservé aux abonnés)

Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter

 

Partager
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

 
Lire le texte complet
Pdf, réservé aux abonnés

Voir aussi :

Panaris péri-unguéal bactérien
aigu. Trempage à chaud et,
en cas d'abcès, incision
et drainage
Rev Prescrire 2018 ;
38 (418) : 600-604.
Pdf, réserve aux abonnés