prescrire.org > Tous les articles en Une > Les 100 derniers > Médicaments en Questions : une formation prescrire réflexive et pratique

Article en Une

Chaque mois, la Rédaction publie des informations en accès libre.

Les 100 derniers :  1 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90

Médicaments en Questions : une formation prescrire réflexive et pratique

Le programme d'Amélioration des pratiques professionnelles "Médicaments en Questions" de Prescrire aide les soignants à protéger davantage les patients des effets indésirables des traitements médicamenteux.

Depuis 2014, Prescrire propose aux abonnés le programme d'Amélioration des pratiques professionnelles Médicaments en Questions. Ce programme en ligne vise à aider les soignants à prendre davantage en compte dans leur pratique quotidienne les effets indésirables des médicaments, dans le but de les réduire. En 2015-2016, 186 soignants (médecins en majorité, pharmaciens et infirmiers) ont effectué l'ensemble des activités du programme et sont ainsi devenus Lauréats (sur 285 participants).

Les informations issues de la session 2015-2016 confirment les améliorations des pratiques rapportées au terme de la session précédente : effets indésirables davantage pris en compte, moins de patients exposés à des médicaments plus dangereux qu'utiles, échanges plus faciles avec les patients sur les effets indésirables, davantage de notifications au système public de pharmacovigilance.

Les participants au programme ont souligné l'importance de prendre le temps d'échanger avec le patient afin d'écarter un médicament plus dangereux qu'utile, en lui donnant des éléments de réflexion avec des mots simples et de façon équilibrée, pour lui permettre une décision éclairée. Certains participants médecins ont suggéré d'y consacrer une consultation, afin d'avoir le temps de rassembler la documentation utile aux échanges avec le patient. Des participants pharmaciens ont jugé parfois difficile d'aller à l'encontre de la prescription d'un médicament plus dangereux qu'utile. Une piste suggérée a été de demander au patient s'il avait été impliqué dans le choix d'un nouveau médicament, si des alternatives lui avaient été proposées, et s'il avait été informé des éventuels effets indésirables à surveiller.

©Prescrire 1er juillet 2017

"Médicaments en Questions : une démarche d'amélioration qui s'est confirmée" Rev Prescrire 2017 ; 37 (405) : 541-542. (pdf, réservé aux abonnés)

Lire le texte complet
Pdf, réservé aux abonnés

Voir aussi :

Médicaments en Questions
Programme Prescrire
d'Amélioriations des pratiques
professionnelles
En savoir plus

Programme Prescrire
Médicaments en Questions :
premiers résultats
Rev Prescrire 2016 ;
36 (393) : 541-543.
Pdf, réservé aux abonnés