prescrire.org > La revue Prescrire > N°407 - Septembre 2017

« Le beau geste, c'est celui qui est si absolument juste, si précis, si parfait, qu'on le croit facile, oubliant la somme de pratique, de connaissance et d'intuition dont il est le signe »

Vanessa Gault

n°407

Septembre 2017

Au sommaire de la revue Prescrire

Libre  Éditorial : Savoir faire

p.641

Rayon des nouveautés


Libre  Signé Gaspard : Concurrence expéditive

p.644

Nouvelles substances

Extrait allergénique standardisé d'acariens (Acarizax°) et allergies chez les adultes

p.649-651
Attention aux réactions allergiques graves

Isavuconazole (Cresemba°)

p.653-656
Pas mieux que le voriconazole dans les aspergilloses invasives, et trop peu évalué dans les mucormycoses

Ceftolozane + tazobactam (Zerbaxa°) et infections urinaires ou intra-abdominales

p.659-661
Évaluation insuffisante en cas de résistance aux céphalosporines

Nouvelles indications

Emtricitabine + ténofovir disoproxil (Truvada° ou autre) en prévention de la transmission du HIV

p.645-648
Pour certaines personnes à haut risque

Encadré. Prévention discontinue et non en prise continue quotidienne

p.647

Rupatadine (Wystamm°) solution buvable

p.648

Ézétimibe (Ezetrol°), ézétimibe + simvastatine (Inegy°), ézétimibe + atorvastatine (Liptruzet°) après un syndrome coronarien aigu

p.652

Pembrolizumab (Keytruda°) en monothérapie et cancer bronchique métastasé ou inopérable

p.656-658
Résultats encourageants en première ligne, mais à confirmer

Nouvelles présentations

Adrénaline intramusculaire à 500 microg (Emerade°)

p.651

Sur les rayons aussi...

Plus risqué qu'annoncé. Alvérine + siméticone : atteintes hépatiques et hypersensibilités

p.662

Le segment-clé : -vérine, -vérium

p.662

Et si elle était enceinte ? Dérivés de l'acide valproïque dans les troubles bipolaires : contre-indiqués en cas de grossesse

p.663

Dernière minute. Codéine et autres opioïdes : dispensation uniquement sur prescription en France

p.663

Retrait AMM. Proctolog° : retrait en raison d'une balance bénéfices-risques défavorable

p.664

Changement de présentation. Halopéridol buvable (Haldol°) : gare aux erreurs avec la double présentation à l'hôpital, seringue et compte-gouttes

p.664-665

Copies du mois - Apomorphine copiée : utilisation délicate en perfusion SC continue

p.665-666

Copies du mois - Dutastéride : une option après un alpha-1 bloquant

p.666

Copies du mois - Emtricitabine : copiée en association à doses fixes avec le ténofovir disoproxil

p.666-667

Plus risqué qu'annoncé. Fingolimod : thrombopénies ajoutées dans le RCP

p.667

Copies démasquées. Dolospasmyl°, Dopaceptin°, Fertifol°

p.667

Arrêts de commercialisation

p.667
Apokinon° solution injectable par voie sous-cutanée (SC) à 10 mg/ml, etc.

Vigilances


Prégabaline et autres antiépileptiques gabaergiques : troubles visuels

p.668

AINS : arrêts cardiaques ?

p.668

Acide valproïque : démences réversibles

p.669

Gliflozines : prurits génitaux

p.669

Kétamine : hépatites graves

p.669

Atteintes des cordes vocales causées par les médicaments

p.670-675
Divers mécanismes. Surtout corticoïdes inhalés, atropiniques, sympathomimétiques, androgènes, des antihypertenseurs, AINS, antithrombotiques, anticoagulants, neuroleptiques, etc. Informer les patients, surtout quand le médicament expose à une atteinte irréversible, et ceux qui sollicitent beaucoup leur voix

Encadré. Les atteintes des cordes vocales, en bref

p.671-672

Troubles neuropsychiques, anti-histaminiques H1 en prémédication et rupture de stock

p.675

Stratégies


Effectuer une injection sous-cutanée

p.676-682
Des gestes simples afin de diminuer les effets indésirables
En pratique, quelques procédures simples pour aider les patients à supporter au mieux des traitements parfois au long cours : aiguille de 4 mm à 6 mm de longueur, choix de la zone, angle oblique par rapport à la peau ou en effectuant un pli au cas par cas, éviter les gestes inutiles souvent routiniers

Encadré. Rechercher des lipodystrophies

p.677

Encadré. Choix de la zone d'injection sous-cutanée

p.678

Premiers Choix Prescrire

Crise de migraine chez un adulte

p.683-688
Quand le paracétamol est sans effet, ibuprofène ou naproxène, parfois sumatriptan

Colique néphrétique lithiasique chez un adulte

p.689-692
Chaleur dans la région douloureuse, ibuprofène ou naproxène. La morphine injectable, à la dose minimale efficace, est une alternative aux AINS, notamment chez les patients à risque rénal ou digestif accru

Repères

Incontinence urinaire d'effort des femmes

p.693-695
Bandelette sous-urétrale en premier choix

Après une thrombose veineuse profonde

p.695
Quelle efficacité de la compression veineuse en prévention du syndrome post-thrombotique ?

Ouvertures


Libre  Études post-AMM : détournement à grande échelle

p.697
Des études promotionnelles conçues pour ne rien trouver, mais pour semer des graines chez les prescripteurs

Cancers professionnels : une reconnaissance difficile en France

p.698-702
En France, au mieux environ un cancer professionnel sur 10 indemnisé en maladie professionnelle, souvent à l'issue d'un parcours du combattant. Évoquer une éventuelle cause professionnelle à un cancer peut rendre service au patient par l'accès à une prise en charge financière et contribue à l'amélioration des connaissances sur les cancers liés au travail

Encadré. Le dispositif de reconnaissance en maladie professionnelle, en France

p.700-701

Pratique. Ehpad : prescription et administration de médicaments, à améliorer

p.703-704
Selon une étude, trois médicaments sur quatre potentiellement inappropriés, 8 % des prescriptions avec au moins une association à haut risque d'effets indésirables

Lu pour vous

Dépakine, le scandale. Je ne pouvais pas me taire

p.705

Private patents and public health. Changing intellectual property rules for access to medicines

p.706

Au crible

Infections urinaires chez les femmes : manque de rigueur dans l'élaboration

p.707

Forum


Ce sont des raisons non administratives qui vont me faire cesser de pratiquer la médecine

p.708-709

Un carton rouge à prévoir ?

p.709

Un peu d'amour

p.710

Faites votre choix !

p.710

Des médecines parallèles à la médecine intégrative

p.711

Pharmacie d'officine : au bord de la rupture… de stock !

p.712

Échos

Chacun son rythme

p.711

Cogitations


Balises

Choisir son camp

p.713

Révisions critiques

Libre  Un assemblage fragile

p.714

Take it easy

Exercise no. 239. Pertuzumab before breast cancer surgery

p.715

Test de Lecture

Test de Lecture mensuel Prescrire 2017-2018, 30e session : c'est parti !

p.716-717

Médicaments en Questions - 4e session 2017-2018 : inscrivez-vous dès maintenant !

p.718

Et aussi


Libre  Ours

p.II

Publicité à la loupe

Libérer ? ou asservir ? À propos de Prontalgine°

p.III

C'est-à-dire ?

Grille d'évaluation de la dépendance Aggir

p.704

Utiliser Prescrire

Libre  Infos-Patients et Premiers Choix Prescrire, dans l'Application Prescrire

p.682

Précisions et corrections

Signes à la loupe - signes de syndrome coronarien aigu. Ne pas trop compter sur l'examen clinique

p.695

La Lettre aux abonnés

Libre  Médicaments en Questions : un programme utile aux soignants... et aux patients

p.IV
L'Application Prescrire
L'Application Prescrire
Incluse dans l'Abonnement Professionnel, pour un accès à tous les textes publiés par Prescrire


Les textes de ce sommaire sont disponibles dans l'Application Prescrire. Ils peuvent également être téléchargés en ligne sur prescrire.org par les Abonnés, dans la limite de 15 textes par période de 24 heures, par le
> Moteur de Recherche du site

Chaque mois, en lien avec la revue Prescrire, sont  publiées dans l'Application Prescrire et sur le site les :

Les versions complètes des textes publiés uniquement sous forme résumée dans le mensuel Prescrire sont disponibles dans l'Application Prescrire, ou dans la rubrique du site :