prescrire.org > La revue Prescrire > N°350 - Décembre 2012

« Face au monde qui bouge, il vaut mieux penser le changement que changer le pansement »

Francis Blanche

n°350

Décembre 2012

Au sommaire de la revue Prescrire

Libre  Éditorial : Exercer sa citoyenneté

p.881

Libre  Gamberges : Balises - Les pieds sur terre

p.884

Gamberges : Remue-méninges - 1 + 1 + 1 + … + 1 = 0 ?

p.885

Libre  Gamberges : Révisions critiques - Critères combinés, et combines

p.886

Rayon des nouveautés


Libre  Le mot de Gaspard : Espace-temps

p.887

Pirfénidone (Esbriet°)

p.888-891
D'abord ne pas nuire

Adalimumab (Humira°) et rectocolite hémorragique

p.892
L'infliximab intraveineux est mieux évalué

Népafénac (Nevanac°) après chirurgie de la cataracte

p.893
Pas d'intérêt clinique tangible

Insuline glargine (Lantus°) et enfants âgés de 2 ans à 5 ans

p.893
Parfois plus pratique

Fidaxomicine (Dificlir°)

p.894-897
Parfois une alternative à la vancomycine orale

Trastuzumab (Herceptin°) en traitement néoadjuvant des cancers du sein

p.898
Mieux vaut en rester aux protocoles éprouvés

Actualités à la loupe

Publicité grand public pour les vaccins

p.899
Reculade au profit des firmes

Derinox°

p.899-900
(re)remboursement sur décision de justice

Ivabradine associée avec un bêtabloquant

p.900
Avis défavorable

Capsaïcine en patch

p.900
Pas d'AMM dans le diabète

Le segment-clé du mois

p.901
-micine

1 mini-changement

p.901
Atépadène° gélules

Colchimax° sécables

p.901
Doses à la baisse

4 commercialisations effectives

p.902
Edurant° comprimés, Eviplera° comprimés, Siklos° comprimés à 100 mg et 1000 mg, Visanne° comprimés

Infirmiers et pharmaciens autorisés à prolonger une contraception orale

p.903-904

Contraceptifs oraux dits de 3e génération

p.903-905
Déremboursement annoncé

Modalités de la prolongation de la contraception orale par les infirmiers et les pharmaciens

p.904

Contraceptifs oraux estroprogestatifs et progestatifs faiblement dosés, en prise continue, non associés commercialisés en France au 6 novembre 2012

p.905

Bocéprévir et télaprévir : en ville

p.906

Sertraline et HTAP chez les enfants à naître

p.906
Harmonisation

Les copies du mois

p.907
Rabéprazole : pas mieux que l'oméprazole

4 copies démasquées

p.907
Alairgix rhinite allergique cromoglicate de sodium°, Biseptinescrub°, Drill allergie cétirizine°, Imodiumliquicaps°

6 arrêts de commercialisation

p.908
Augmentin nourrissons° poudre pour suspension buvable à 250 mg/31,25 mg et Augmentin enfants° poudre pour suspension buvable à 500 mg/ 62,5 mg, etc.

Ustékinumab dosage fort

p.908
Trop d’incertitudes

Vigilances


Pristinamycine + colchicine

p.909
Interaction mortelle

Erreurs de prise de médicaments par les patients

p.909

Diphosphonates : uvéites et sclérites

p.909

Corticoïdes : troubles psychiques sévères

p.909

Digoxine et cancers du sein

p.910
Un risque plausible en raison des propriétés estrogéniques de la digoxine

Retards de cicatrisation causés par des médicaments

p.911-916
Saignement, suintement, plaie béante ou qui s'infecte : chercher (aussi) le médicament ; notamment cytotoxiques, immunodépresseurs, corticoïdes même inhalés, AINS, anticoagulants, etc.

Cicatrisation naturelle d'une plaie cutanée

p.913

Phloroglucinol pendant la grossesse ?

p.916
Exposition in utero : pas plus de malformations

Ranolazine : hallucinations

p.917
Autant en rester aux médicaments éprouvés dans l'angor

Fluoroquinolones : décollements de rétine ?

p.917
Une hypothèse renforcée par une étude cas/témoins

Stratégies


Freiner la montée laiteuse sans médicament

p.918-920
Apaiser l'inconfort et patienter sans inhibiteur de la lactation
Les effets indésirables graves des agonistes dopaminergiques et des estrogènes sont disproportionnés. Le paracétamol permet en général de passer le cap

Pas de médicaments pour freiner la montée laiteuse après l'accouchement

p.920
Les propositions Prescrire

Traitement de deuxième ligne d'un cancer de la prostate métastasé

p.921-926
Prednisone et radiothérapie pour soulager
Quand la dépression androgénique ne suffit pas à contrôler l'évolution et les symptômes, il est raisonnable de proposer aux patients : soit des traitements palliatifs, soit du docétaxel, puis de l'abiratérone pour allonger de quelques mois la survie, au risque d'effets indésirables parfois graves

Cancers de la prostate métastasés s'aggravant sous dépression androgénique : deux options principales

p.925
Les propositions Prescrire

Repères

Diabète de type 2

p.926-927
Surmortalité et HbA1c basse

Bronchiolites

p.927
Pas de place pour la kinésithérapie respiratoire

Techniques d'appendicectomie

p.927-928
Quelques différences

Ouvertures


Libre  Chercheurs : fraude endémique

p.933
Mettre fin à la confiance aveugle et naïve dans les résultats publiés par les chercheurs et rendre possible leur vérification

Actions publiques Prescrire

p.934-935
Enjeux et bilans des actions menées pour faire progresser les politiques de santé au bénéfice des patients

Lutte "anti-contrefaçon" : un prétexte à la mainmise des firmes sur les données des ventes de médicaments

p.934
Actions publiques Prescrire

Conflits d'intérêts : le Parlement dit "non" à l'Agence européenne du médicament

p.934-935
Actions publiques Prescrire

Pour une réévaluation des AMM anciennes sans délai

p.935
Actions publiques Prescrire

Médicaments dans l'eau : élimination incomplète par les stations d'épuration

p.936-938
Raison de plus pour réduire la surconsommation et les rejets de médicaments

La directive-cadre européenne sur l'eau (2000)

p.938

Rôle important de la recherche publique des États-Unis

p.939
Contribution notable à la découverte de nouveaux médicaments

La fabrique des DCI

p.940-946
Deuxième partie - Comprendre les segments-clés pour donner du sens au nom des médicaments

Des exceptions et des écarts au système des segments-clés des DCI

p.943-944

Les sous-segments-clés des anticorps monoclonaux

p.945

Lu pour vous

L'erreur médicale, le burn-out et le soignant. De la seconde victime au premier acteur

p.947

Guide des vaccinations. Édition 2012

p.947

Au crible

Certificat médical initial concernant une personne victime de violences

p.948
Un guide HAS "pratique"

Histoire(s)

Vaccin ou prison ! L'Angleterre et la vaccination variolique au 19e siècle

p.949

Forum


Les brins du scoubidou

p.950

Subtilités et richesse du vocabulaire

p.951

Concours d'été 2012 : les résultats (suite)

p.952

Injections accidentelles d'adrénaline en auto-injecteur (suite)

p.953

Qui nous représente ?

p.953-954

Luc Cifer

Empyreume

p.954

Prescrire en questions


Cabazitaxel (Jevtana°) trop toxique (suite)

p.955
Réponse au directeur médical Oncologie de Sanofi-Aventis

Et aussi


Libre  Ours

p.II

Électronique

Formation Prescrire Infirmière

p.957
Un programme de formation permanente en ligne, adaptable à l'emploi du temps

Take it easy

Exercise n° 188 HPV 6,11,16,18 vaccine in men

p.956

Publicité à la loupe

Tant pis pour les patients

p.III

Précisions et corrections

Courbes ROC : estimer la capacité discriminante d'un examen diagnostique en "un coup d’oeil"

p.882

PSA et cancers de la prostate : trop de faux positifs

p.882

La Lettre aux abonnés

Libre  Les Thématiques Prescrire. Accompagner la fin de la vie

p.II
Session janvier-avril 2013

Libre  Prescrire aide à pratiquer en confiance

p.IV
L'Application Prescrire
L'Application Prescrire
Incluse dans l'Abonnement Professionnel, pour un accès à tous les textes publiés par Prescrire


Les textes de ce sommaire sont disponibles dans l'Application Prescrire. Ils peuvent également être téléchargés en ligne sur prescrire.org par les Abonnés, dans la limite de 15 textes par période de 24 heures, par le
> Moteur de Recherche du site

Chaque mois, en lien avec la revue Prescrire, sont  publiées dans l'Application Prescrire et sur le site les :

Les versions complètes des textes publiés uniquement sous forme résumée dans le mensuel Prescrire sont disponibles dans l'Application Prescrire, ou dans la rubrique du site :