prescrire.org > La revue Prescrire > N°259 - Mars 2005

« Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire ; c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho. »

Jean Jaurès

n°259

Mars 2005

Au sommaire de la revue Prescrire

Libre  Éditorial : Preuve

p.161
Le budget Documentation de Prescrire (plus de 500 000 euros pour l'exercice 2004-2005 en cours), est la preuve que les soignants peuvent effectivement et efficacement construire leur propre compétence, en toute indépendance, en regroupant leurs efforts et leur financement

Faits et chiffres


Libre  Les finances de l'Association Mieux Prescrire

p.164-165
Bilan de l'année 2004
Une association professionnelle à but non lucratif, développant une activité économique

Rayon des nouveautés


Libre  Le mot de Gaspard : Action

p.166
Comme beaucoup de professionnels de santé, de plus en plus de patients et de consommateurs n'acceptent plus que les médicaments soient des objets de spéculations commerciale, politique et boursière

Vaccins varicelle (Varilrix°, Varivax°)

p.167-174
Une balance bénéfices-risques favorable pour certains sujets

Pioglitazone (Actos°), rosiglitazone (Avandia°)

p.175-179
En monothérapie de deuxième ligne : non justifiée par l'évaluation clinique

Fosamprénavir (Telzir°)

p.180
Un précurseur de l'amprénavir, sans plus

Aripiprazole (Abilify°)

p.181-186
Encore un neuroleptique, sans plus

Actualités à la loupe

Cosmétovigilance : bienvenue mais balbutiante

p.187-188
La loi sur la politique santé publique du 9 août 2004 prévoit la mise en place d'un système de cosmétovigilance. Il est grand temps : le marché des cosmétiques, en pleine expansion, reste peu encadré

Enfuvirtide

p.188
En ville et remboursable

Comprimés et gélules à base de plantes : arrêt de la vente pour défaut d'AMM

p.189
Trois entreprises contraintes de cesser la vente de produits à base de plantes et de demander des autorisations de mise sur le marché

Retour de Pilosuryl°

p.189
Sans éther de glycol

Bimatoprost

p.190
Remboursement élargi

Lamotrigine

p.190
Une 8e présentation

Roféron-A° 18 MUI

p.190
En seringue préremplie

Libre  Échos du réseau : la visite médicale trompe toujours énormément

p.191
Quasiment rien de fiable dans les documents remis, malgré des obligations légales déjà anciennes ; bénéfices élargis et risques le plus souvent occultés

Publicité : une interdiction cinglante (Celebrex°)

p.192
Une interdiction de publicité pour une lettre dite "d'information" de la firme Pfizer aux professionnels de santé, assortie de l'obligation de diffuser un courrier rectificatif aux professionnels de santé

Melleril°

p.192
Nouvelles restrictions d'indications avant arrêt annoncé

Le segment-clé du mois

p.193
-coxib

Ciprofloxacine

p.194-195
Copiée

Tramadol

p.195
La pléthore

Melphalan

p.196
Comprimés en flacon-vrac à conserver au réfrigérateur

Iproniazide

p.196
Momentanément non disponible

10 arrêts de commercialisation

p.196
Céfadroxil GNR° 500 mg/5 ml poudre pour suspension buvable, etc.

Vigilance


Paracétamol + dextropropoxyphène : retrait programmé du marché britannique

p.197
Trop de risques pour une efficacité similaire à celle du paracétamol seul

Accidents vasculaires cérébraux et décès sous aripiprazole

p.197
Un risque dose-dépendant

Galantamine : mortalité accrue

p.197
L'effet modeste des anticholinestérasiques, leurs effets indésirables fréquents et les données récentes sur une augmentation de la mortalité n'incitent pas à leur utilisation, et surtout pas à leur utilisation prolongée

Myofasciite à macrophages et vaccination : une lésion focale sans traduction clinique

p.198-200
Il existe un lien de causalité vraisemblable entre l'administration de vaccins contenant de l'aluminium et la présence d'une lésion focale caractéristique de la "myofasciite à macrophages". Mais aucune association n'est établie entre la présence d'une "myofasciite à macrophages" et un syndrome clinique spécifique. La "myofasciite à macrophages" n'est pas un élément décisif dans la balance bénéfices-risques des vaccins, y compris le vaccin hépatite B

Stratégies


Traumatisme récent du genou chez l'adulte

p.201-208
Un examen clinique méthodique pour éviter l'imagerie inutile
Chez bon nombre de patients victimes d'un traumatisme du genou récent, un examen clinique méthodique écarte, sans l'aide de radiographies, le diagnostic de fracture du genou. En l'absence de fracture, quelques éléments cliniques précis et bien évalués (notamment la manœuvre de Lachman, la manœuvre du pivot, et le test de McMurray) permettent de faire le bilan d'éventuelles lésions des ligaments croisés et des ménisques du genou. En des mains entraînées, cet examen clinique a des performances similaires à celle de l'imagerie par résonance magnétique pour écarter le diagnostic de certaines lésions ligamentaires ou méniscales du genou

Les adjuvants vaccinaux

p.208-212
Une solution empirique pour les vaccins trop peu immunogènes
Le but principal de l'incorporation d'adjuvants à des vaccins est d'augmenter l'amplitude et la durée de la réponse immunitaire aux vaccins. Deux dérivés d'aluminium (hydroxyde d'aluminium, phosphate d'aluminium) sont actuellement les adjuvants vaccinaux les plus utilisés. Cela étant, au-delà des pistes de recherche, c'est en clinique, en examinant attentivement leurs effets positifs et négatifs dans les populations traitées, que l'on doit juger de la valeur des vaccins proposés, avec ou sans adjuvant

Préservatif féminin

p.213-218
Une alternative au préservatif masculin
Le préservatif féminin en polyuréthane a une efficacité contraceptive qui paraît peu différente de celle du préservatif masculin, qui dépend également d'une utilisation correcte et systématique. Son acceptabilité, variable selon les populations concernées, dépend de leur connaissance des risques sexuels et de l'expérience de son utilisation. Les principaux avantages sur le préservatif masculin sont la possibilité d'insérer et de retirer le préservatif à distance du rapport sexuel et la maîtrise par la femme de sa protection sexuelle

Repères

Harpagophytum et arthrose : au mieux, une faible efficacité antalgique

p.218-220
Pas de preuve d'efficacité, en particulier par rapport au paracétamol. L'absence d'effet indésirable grave identifié dans les quelques essais disponibles laisse beaucoup d'incertitude, de même que l'absence d'étude méthodique des interactions médicamenteuses. Autant en informer les patients tentés d'utiliser cette plante

Traitement de l'hypothyroïdie : toujours la lévothyroxine

p.220

Méningite tuberculeuse : associer la corticothérapie

p.220

Ouvertures


Libre  Le prix de la liberté des prix des médicaments : l'exemple de Norvir° aux États-Unis

p.221-222
À méditer par ceux qui rêvent de libérer totalement le prix des médicaments en Europe

Des stratégies industrielles antigénériques coûteuses pour la collectivité

p.228

Comment éviter les prochaines affaires Vioxx°

p.222-225
Le retrait du rofécoxib (ex-Vioxx°) en septembre 2004 est une affaire grave. Les pouvoirs publics bien sûr, mais aussi les soignants, les patients et les journalistes peuvent agir efficacement

La proposition de Règlement européen relative aux médicaments "pédiatriques" est trop loin des besoins des enfants

p.226-227
Un recensement rigoureux des besoins réels doit être réalisé, par une instance indépendante et sur financement public, pour orienter les efforts de recherche. Les incitations à la recherche doivent concerner les institutions publiques comme les firmes privées. L'initiative ne doit pas être laissée au bon vouloir des seules firmes pharmaceutiques privées. La pharmacovigilance au cours des essais pédiatriques doit être renforcée

Lu pour vous

Martindale - The complete drug reference 34th edition

p.229-230
Toujours la référence mondiale en thérapeutique médicamenteuse

Forum


Un progrès pour les femmes ?

p.231-232

"Une cellule d'aide psychologique a été mise en place" (suite)

p.232

Désinformation

p.232

DCI et télécommunication (suite)

p.233

DCI (suite)

p.233

Logiciels médicaux (suite)

p.233

DCI et télécommunication (suite)

p.233

Une innovation bien timide : la création de "maisons de naissance"

p.234

Saturnisme : les gens du voyage aussi

p.235

Les résultats (suite)

p.232

Luc Cifer

Costume

p.235

Prescrire en questions


Alimentation des enfants : des salières sur la table de la cantine scolaire ?

p.236
La mise à disposition de salières à la cantine scolaire va à l'encontre du principe de précaution et des directives officielles, ce qui doit être souligné à l'équipe scolaire

Évaluation du test de diagnostic rapide de l'angine : une étude non repérée par la revue Prescrire

p.236
Une comparaison d'un test diagnostique versus culture de prélèvements de gorge qui confirme les résultats des études antérieures

Promotion des génériques : est-ce la bonne cible ?

p.236
En pratique : prescrire en DCI et choisir un traitement en fonction de son efficacité prouvée et du recul d'utilisation

Et aussi


Electronique

Bibliothèque électronique Prescrire

p.240

Take it easy

Exercise n° 104 Adverse effects: direct reporting by patients is beneficial

p.239

Publicité à la loupe

Non merci… à la publicité déguisée en "information"

p.III

Précisions et corrections

Vaccin grippal au squalène

p.II

Tous les textes de ce sommaire peuvent être téléchargés par les Abonnés, dans la limite de 15 par période de 24 heures, par le > Moteur de Recherche


Les textes peuvent être téléchargés sans limite grâce à la  Bibliothèque électronique Prescrire
> Bibliothèque électronique Prescrire

Chaque mois, en lien avec la revue Prescrire, sont  publiées en ligne les :

Pour les versions complètes des textes publiés uniquement sous forme résumée dans le mensuel Prescrire :

S'abonner à Prescrire